L'Actu

Première centrale nucléaire au Bélarus

Le Bélarus a l’intention de construire une première centrale nucléaire sur son territoire et la Russie est très intéressée par ce projet, a annoncé jeudi le président bélarusse Alexandre Loukachenko.

« Nous annonçons de facto un appel d’offre pour la construction d’une centrale nucléaire », a affirmé Alexandre Loukachenko, lors d’une conférence de presse. « Les Russes nous ont dit clairement qu’il souhaiteraient (participer à ce projet, ndlr) et menacent même de rompre les relations avec nous si nous refusons », a-t-il assuré. « Mais certaines compagnies, bien sûr sous la pression de leurs gouvernements, nous disent qu’ils ne mèneront pas de négociations avec nous sur la construction de la centrale, tant que nous ne démocratiserons pas nos médias et ne changerons pas notre législation sur les élections », a ajouté Alexandre Loukachenko considéré en Occident comme « le dernier dictateur d’Europe ». Il n’a pas précisé de quels pays il s’agissait. « Nous construirons cette centrale, car nous n’avons pas le choix. Seulement un imbécile peut être contre la construction de cette centrale car, à cause de notre dépendance de la Russie, nous nous éclairerons bientôt à la chandelle », a-t-il relevé. Le Bélarus achète du gaz et du pétrole à la Russie qui a fortement augmenté ses tarifs en 2007. Ce pays de l’ex-URSS, voisin de l’Ukraine, a été fortement contaminé par l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, le 26 avril 1986.

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X