Collectivités territoriales

Pourquoi les collectivités veulent leur immeuble en bois

Mots clés : Bois - Etat et collectivités locales

28 dossiers déposés, 24 sites retenus et 12 sites associés : suite à l’appel à manifestation d’intérêt « Immeuble à vivre bois », ce sont 23 communes qui vont voir s’élever sur leur territoire des immeubles en bois. Un engouement réel qui répond à des stratégies différentes selon les collectivités.

Lorsqu’Adivbois, l’association pour le développement des Immeubles à Vivre Bois, s’est lancée à la recherche de projets démonstrateurs d’immeubles de grande hauteur (10 étages minimum) en bois, elle tablait sur 4 ou 5 projets. L’appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé le 7 juin et dont les résultats ont été dévoilés le 17 octobre a dépassé toutes ses attentes : 28 dossiers reçus, 24 sites sélectionnés et 12 autres associés. Un résultat qui confirme que l’idée de la construction en bois suscite à la fois un engouement nouveau et bien réel mais aussi qu’elle répond aux différentes stratégies urbaines des collectivités qui portent les projets.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X