Réalisations

Pour Singapour, Studio Milou dessine le musée ad hoc

Mots clés : Musées - galerie

La National Gallery de Singapour ouvrira en octobre prochain, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de la Cité-Etat. Un édifice qui redonne force et vigueur à deux monuments historiques restructurés en profondeur…

Le concours avait été remporté par Studio Milou en 2007… Huit ans après, et modulo 530 millions de dollars singapouriens d’investissement (environ 350 M€), la National Gallery de Singapour (65000 m2 de surface, dont 25000 m2 de salles d’exposition) accueillera ses premiers visiteurs à l’automne.

Le nouveau musée occupe deux bâtiments importants dans l’histoire de Singapour : l’ancien Hôtel de Ville (1929) et l’ex-Cour suprême (1939). Tous deux ont été intégralement rénovés, restructurés et innervés en fluides et réseaux, pour ne plus former qu’une seule entité fédérée par « le geste le plus simple qui signe la reconversion des bâtiments et le respect dû au patrimoine » explique Jean-François Milou. A savoir : un gigantesque voile unificateur – en réalité un épais mais toutefois gracile feuilleté de métal, de verre, etc. – soutenu par des piliers arborescents, qui forme canopée monumentale pour l’entrée principale et enveloppe de ses ailes les deux bâtiments.

Un velum qui vient créer sur les vastes toitures désormais accessibles de nouveaux espaces en lumière tamisée. « Un paysage de terrasses sous un voile ajusté comme une robe bien coupée, précise encore l’architecte, voile qui épouse la morphologie des bâtiments et évite tout conflit ». Un imposant travail de reprise en sous-œuvre, à grand renfort de parois moulées, terrassements en taupe et micropieux, a également été effectué pour créer de nouveaux espaces souterrains (locaux techniques et de réception/traitement des œuvres; galerie donnant accès à toutes les activités du musée), ainsi que des parkings.

Studio Milou, implanté depuis 2008 à Singapour dans le cadre de cette opération, se concentre depuis 2010 sur le développement de nouveaux projets dans la Cité-Etat et en Asie Pacifique. L’agence a ainsi récemment remporté le concours de maîtrise d’œuvre du futur musée archéologique de Hanoï (Vietnam).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X