Aménagement

Pour ses écoquartiers, Strasbourg vise la passe de quatre

Mots clés : Aménagement paysager - Etat et collectivités locales

L’agglomération alsacienne présente quatre candidatures au label national Ecoquartier pour la campagne de 2017, en misant sur la diversité du profil de ses dossiers.

L’agglomération de Strasbourg (Bas-Rhin) compte déjà deux écoquartiers détenteurs du label national dédié, la ZAC Danube dans la ville-centre et les Rives du Bohrie dans la commune périphérique d’Ostwald. On conçoit qu’ Alain Jund , l’élu fer de lance du projet (il est vice-président de l’Eurométropole pour l’urbanisme et la transition énergétique) ne s’en contente pas, lui qui a été chargé d’une mission nationale par la ministre du Logement Emmanuelle Cosse pour réinventer le concept. Et avec les 500 écoquartiers que l’actuel gouvernement vise l’an prochain, la place ne devrait pas manquer pour les quatre dossiers strasbourgeois. Verdict cet automne.

Mais ces candidatures, dévoilées mercredi, auraient des atouts à faire valoir même en cas de compétition plus féroce. «Chaque projet est un levier de transformation du territoire de l’Eurométropole et les profils diversifiés d’un site à l’autre donnent une idée bien complète de ce que peut recouvrir la notion d’écoquartier», souligne Alain Jund, élu EELV.

Les dossiers s’inscrivent en effet dans des contextes variés de reconversion de friche, de rénovation urbaine ou d’occupation de terrain vierge.

 

L’eau omniprésente dans les Prairies du Canal

 

A Illkirch, au sud de Strasbourg, les «Prairies du Canal» aménagées par la Sers (Société d’aménagement et d’équipement de la région de Strasbourg) commencent à remplir un espace de 14 hectares le long du canal du Rhône au Rhin. Une première tranche de 600 logements se construit depuis l’été dernier jusqu’en 2019, la seconde de 700 logements suivra entre 2018 et 2021. «L’omniprésence de l’eau, la nature en ville, l’alimentation et la gestion de la place de la voiture le caractérisent», estime le maire d’Illkirch, Claude Froehly. L’ensemble des eaux de pluie sera réutilisé pour multiplier noues et prairies, 62% de la superficie sera végétalisée, permettant, entre autres, la production de légumes qui pourra être consommée par les habitants, et le plan-masse organise l’absence de stationnement en surface à l’intérieur du périmètre du lotissement.

Au nord de l’agglomération, Reichstett prépare les «Vergers de Saint-Michel» confiés à CM-CIC Aménagement foncier. Les 32 000 m2 de surface plancher pour quelque 480 logements seront bâtis à partir de l’an prochain. Le projet saisit l’occasion de la libération de surfaces pour l’urbanisation dans cette commune, du fait de la fermeture de la raffinerie qui réduit considérablement le périmètre Seveso de contraintes ou interdiction de constructions.

Dans le faubourg strasbourgeois de Cronenbourg, «La Brasserie» se déploie, comme son nom le suggère, sur le site libéré par le célèbre brasseur Kronenbourg. La Sers en a bouclé la commercialisation et les dernières constructions des 450 logements seront livrées en fin d’année. Du fait de son état d’avancement, ce dossier est représentatif des enjeux de l’appropriation de la notion d’écoquartier par les habitants. Il concourra au label dans la catégorie «étape 3» correspondant à un projet récemment livré.

 

Marier écoquartier et rénovation urbaine

 

Enfin, l’Elsau apporte une grosse touche d’originalité: il n’est pas question ici d’une parcelle précise, mais de la transformation de l’ensemble d’un quartier de rénovation urbaine de 6 300 habitants situé sur le territoire de Strasbourg. Et de surcroît «en décrochage, avec des signes importants de fragilisation sociale», ne cache pas l’adjoint de quartier Luc Gillmann. Parallèle à l’intégration de l’Elsau dans le NPNRU (Nouveau programme de renouvellement urbain), la candidature écoquartier offre justement l’occasion de «fédérer» le quartier, en combinant la rénovation énergétique de ses logements (dont 1 600 sociaux), l’apport des énergies renouvelables et la valorisation de ses espaces naturels, plaide l’Eurométropole. Un architecte-urbaniste sera recruté pour rédiger un plan-guide d’ici à la fin de cette année.

 

Focus

Les quatre dossiers en bref

Les Vergers de Saint-Michel à Reichstett: 13,5 ha, 37 000 m2 de surface de plancher (SP), 480 logements, réalisation 2018-2025, candidature au label, étape 1 (écoquartier en projet);

Quartier de Strasbourg-Elsau: 218 ha, 6 300 habitants, candidature étape 1;

Prairies du Canal à Illkirch: 14 hectares, 102 000 m2 de SP, 1 300 logements, réalisation 2016-2021. Candidature au label, étape 2 (écoquartier en chantier);

La Brasserie à Strasbourg-Cronenbourg: 3,8 ha, 34 000 m2 de SP, 450 logements, réalisation 2012-2018, candidature étape 3 (écoquartier livré).

 

Focus

Territoire d’énergies renouvelables

Le développement des écoquartiers dans l’agglomération va de pair avec celui des énergies renouvelables. Celles-ci couvrent 15% des besoins du territoire et l’Eurométropole est sur la trajectoire pour passer ce taux à 20% en 2020. Pilier de la stratégie de transition énergétique, ce déploiement de ressources renouvelables comprend déjà, entre autres, la transformation en biométhane des eaux usées de la station d’épuration d’agglomération, 400 pompes à chaleur géothermiques sur la nappe phréatique, quatre grosses chaufferies alimentées par la biomasse et la géothermie dans les pieux des fondations d’un îlot de 90 logements (dans la ZAC Etoile à Strasbourg). Les nouveaux projets présentent des tailles variées. Ils vont de trois centrales de géothermie profonde pouvant chauffer au cumul l’équivalent de 50 000 logements, jusqu’à un petit parc solaire lacustre sur un plan d’eau à Illkirch dont la puissance de 40 kilowatts crête couvrirait une partie de la consommation des installations municipales voisines.

 

Enregistrer

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X