Entreprises de BTP

Pour les promoteurs, Bercy « casse » la dynamique du logement

La Fédération des promoteurs constructeurs (FPC) estime jeudi dans un communiqué que le plafonnement des avantages fiscaux prévu par le projet de loi de finances 2006 « casse la dynamique de la construction en France ».

Le gouvernement a précisé mercredi les « niches » fiscales qui seront soumises à un plafonnement à partir de 2007, à savoir un plafond fixé à 8.000 euros par foyer plus 750 euros par enfant à charge, plus 5.000 euros « en présence d’une personne handicapée ».
Les déductions au titre de l’amortissement « Robien », un dispositif créé pour favoriser l’investisssement locatif, sont concernées à compter du 1er janvier 2006.

« C’est un coup dur pour tous les Français qui sont à la recherche d’un logement car nous savons tous que seule l’augmentation de l’offre permettra de répondre aux besoins et de limiter la hausse générale des prix de l’immobilier et des loyers », a indiqué la FPC.
Ce dispositif fiscal a favorisé la construction de logements neufs, mais certains de ses détracteurs jugent qu’il a aussi contribué au renchérissement du prix des terrains en France, et donc des prix de l’immobilier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X