Industrie/Négoce

Pour 2016, les fabricants de menuiseries extérieures veulent jouer l’ouverture

Patrick Bouvet, le président fraîchement réélu de l’Union des fabricants de menuiseries extérieures (UFME), anticipe une année 2015 en légère hausse sur le marché de la fenêtre. Malgré la conjoncture, il parie sur la labellisation et le rapprochement avec clients et autres syndicats de la baie pour relancer durablement l’activité.

« Défendre la fenêtre française ». Voici le cheval de bataille des fabricants de menuiseries extérieures hexagonaux dont le principal syndicat, l’UFME (145 adhérents), dévoilait ses perspectives pour 2016 le 2 décembre. Il faut dire que le marché de la fenêtre a accusé une baisse d’environ 30% en volume en sept ans. En 2014, à peine plus de 9 millions d’unités ont été écoulées. Pour cette année, Patrick Bouvet, réélu à la tête de l’UFME fin octobre, se montre plus optimiste et anticipe une « petite » hausse. « Le léger redémarrage du neuf portera ses fruits sur le marché de la fenêtre fin 2016, début 2017 », prédit-il.

Au-delà de l’atonie générale du marché du bâtiment, c’est la part grandissante des menuiseries importées – majoritairement de Pologne – qui inquiète les fabricants de menuiseries extérieures hexagonaux. « Elles représentent un million de fenêtres en France aujourd’hui », indique Patrick Bouvet, ajoutant que le secteur est passé de 12 à 8 millions de fenêtres de fabrication française en quelques années seulement.  

 

S’appuyer sur les normes et labels

 

Alors, plus que jamais, l’accent est mis sur l’innovation technique, les services au client et la qualité des produits. « La norme NF, c’est en partie ce qui nous sauve », consent Patrick Bouvet. Il souhaite étendre ce marquage à 100% de la production française de fenêtres d’ici à 2017. L’UFME souhaite aussi favoriser la généralisation du label Origine France Garantie, une démarche « simple à mettre en place pour l’entreprise et appréciée par les marchés publics » selon le syndicat. Le référentiel établi par l’UFME avec l’association Pro France, qui gère ce label, s’appuie sur deux critères principaux : plus de la moitié du prix de revient unitaire (PRU) et l’intégralité de la caractéristique essentielle des menuiseries extérieures doivent être acquises en France. Seuls quatre fabricants hexagonaux sont aujourd’hui labellisés Origine France Garantie.

Une nécessité de marquage que le secteur de la fenêtre décrie par ailleurs au niveau européen. Suite à une âpre bataille menée avec d’autres syndicats, l’UFME s’est félicitée du gel (provisoire ?) du projet européen d’étiquette énergétique pour les fenêtres, qui entendait diviser l’Union européenne en 3 grandes zones climatiques quand l’étiquette « maison » proposée par l’UFME en délimitait trois… simplement pour la France. Un nouveau forum consultatif devrait être organisé par l’UE dans les mois à venir.

 

Se fédérer en vue d’Equipbaie

 

Pour l’UFME, 2016 sera également l’année du rapprochement. Un rapprochement avec ses adhérents lors d’un tour de France d’un an entamé en octobre et un rapprochement avec les autres syndicats de la fenêtre (le SNFA pour la menuiserie aluminium et l’UMB pour le bois) afin de « délivrer un message commun et unique aux pouvoirs publics ».

Un autre point épineux concerne l’adhésion de l’UFME au Pôle Fenêtre de la FFB, regroupement de cinq organisations professionnelles membres de la FFB. « C’est en bonne voie. Nous espérons y entrer dans le courant de l’année prochaine en vue du salon Equipbaie », assure Patrick Bouvet. Crise oblige, le secteur de la fenêtre se met en effet en ordre de bataille pour ce salon biennal international de la fermeture, de la fenêtre et de la protection solaire, qui aura lieu en novembre 2016. « Nous souhaitons être très présents pour montrer notre savoir-faire français », martèle le président, annonçant une centaine d’adhérents participants.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X