Energie

Portée par la baisse des cours, la révolution digitale s’invite sur le marché du fioul

Les cours du fioul domestique ont chuté de 36 % en un an, poussant les consommateurs vers des nouvelles offres en ligne.

 

Un plus bas historique. Mercredi 2 décembre, les 1 000 litres de fioul se vendaient 596 euros TTC sur fioulmarket.fr, le portail de vente en ligne développé par Total. Une opportunité que cet acteur met en avant pour inciter ses clients à remplir sans attendre leur cuve pour l’hiver. « Les prix ont chuté de 36% en un an, souligne Stéphane Séguin, président de Fioulmarket. Ils se situent à leur plus bas depuis 5 ans. » De quoi redonner de la vigueur à une énergie qui avait sérieusement pâti de la brusque envolée des cours du baril à partir de 2008. Les fabricants de chaudières ne sont d’ailleurs pas en reste. Sur le salon Interclima+elec, début novembre, De Dietrich avait mis en avant ses solutions de condensation fioul. Autre poids lourd du secteur, Viessmann a lui aussi accentué sa communication autour de cette énergie.

 

Efficacité énergétique

 

Le fioul concerne entre 25et 30% des particuliers en France, surtout dans les zones rurales où le raccordement au gaz de ville n’est pas proposé. Si la filière n’est plus en position de conquête – on ne construit pas de maisons individuelles chauffées au fioul, et rares sont ceux qui convertissent leur habitat à une solution fioul -,  la chute des prix retarde le rétrécissement du marché. En septembre, le prix du kWh fioul est passé sous celui du kWh gaz naturel, selon les données officielles du Gouvernement. Résultat, engager des travaux pour changer d’énergie n’est pas rentable à court terme. Total pousse plutôt ses clients à améliorer l’efficacité énergétique globale du bâtiment, en optant pour une chaudière moins énergivore ou en renforçant l’isolation de l’enveloppe pour diminuer la consommation.

 

Révolution digitale

 

La chute des cours, couplée à l’arrivée d’acteurs de l’intermédiation comme Fioulmarket, pousse les consommateurs vers des comportements beaucoup plus opportunistes. « Les clients qui achètent du fioul sont plutôt âgés, et beaucoup ne croyaient pas dans notre pari de vente en ligne lorsque nous nous sommes lancés il y a trois ans », explique Stéphane Séguin.

Son entreprise, qui commercialise le fioul ensuite distribué par les filiales de Total en région, a pourtant réussi son pari. 400 000 visiteurs surveillent chaque mois les prix sur le site, et 50 000 ont cette année acheté en ligne. Un bouleversement des pratiques qui bouscule une filière jusqu’alors très traditionnelle, où les commandes s’effectuaient par téléphone. Par la vente en ligne, les coûts de transaction sont réduits.

Par ailleurs, Fioulmarket mise sur une optimisation logistique des tournées. Son engagement porte sur une livraison dans les 5 jours, à charge pour le distributeur d’organiser au mieux sa tournée locale pour rationaliser l’approvisionnement. Résultat, la plateforme affiche des coûts systématiquement inférieurs aux prix moyens constatés par les services de l’Etat. En drainant une clientèle connectée, en moyenne 5 ans plus jeune que celle qui utilise les canaux traditionnels, Fioulmarket élargit les parts de marché de Total, en fidélisant ses utilisateurs par des canaux jusqu’alors peu utilisés pour les ventes d’énergie : coupons de réduction sur Vente-privée.com, opérations spéciales dans les régions traversées par le Tour de France… De quoi pousser la vente en ligne, qui ne représente aujourd’hui que 3 % des commercialisations de fioul en France. Un chiffre qui devrait évoluer très vite.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Le digital oui mais goupé c'est encore mieux

    Je fais partie des personnes qui comparent sur le net. La révolution ne se fait pas seulement par le digital mais aussi par le groupement. Je passe par un site de groupement de commandes de fioul (Poemop) depuis 2009 et ils sont systématiquement plus compétitifs.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X