Energie

Point de vue : « En 2016, transformons nos bâtiments éducatifs ! », Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable

Mots clés : Démarche environnementale - Education - Efficacité énergétique

Alors que le chef de l’Etat a annoncé, mardi 12 janvier lors du lancement de l’année du bicentenaire de la Caisse des dépôts, des moyens supplémentaires importants en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments publics, Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, plaide pour l’exemplarité du parc éducatif. Une porte d’entrée à la massification de la rénovation énergétique.

Voilà plusieurs années que, sans grand succès, je redis qu’une dynamique de rénovation énergétique de tous nos bâtiments, spécialement les logements, ne se développera véritablement qu’après qu’ait été lancé un plan d’ensemble de rénovation de nos écoles, collèges, lycées et universités, c’est-à-dire des lieux qui accueillent et façonnent la jeunesse de notre pays. Ma conviction s’explique simplement : pour passer à l’acte, nous avons souvent besoin d’exemplarité et de pédagogie.

Or quelle meilleur exemple que celui que pourraient donner ces lieux, publics et privés, que nos enfants occupent l’essentiel du temps et que nous, parents, fréquentons souvent ! Et quelle plus efficace pédagogie que celle mise en œuvre par les enfants à l’égard de leurs parents ! On sait bien combien, en matière de prévention routière, d’instruction civique ou de tri sélectif des déchets, nos enfants, bien instruits à l’école, sont, de retour à la maison, des maîtres, parfois redoutables, qui assurent l’apprentissage de leurs parents.

D’autant plus que la rénovation s’opérant en site occupé, les enseignants auront à cœur d’ajuster leurs programmes pour y intégrer les transformations énergétiques à l’œuvre dans l’établissement. On imagine alors la multitude de jeunes ambassadeurs de la mutation de notre société, bien plus puissants que n’importe quelle campagne publique d’information ! 

Et voilà que le Président de la République a annoncé, le 31 décembre dernier, l’engagement de grands travaux de la rénovation énergétique de nos bâtiments ; je veux saisir sans hésitation cette main tendue : ouvrons ensemble résolument ce chantier scolaire !

Déjà, des universités montrent l’exemple, des régions rénovent les lycées, des villes transforment leurs écoles … Il faut faire plus et mieux en généralisant l’action : partout sur le territoire, et même dans les communes les plus modestes. On sait aujourd’hui comment financer ces actions, on sait que le coût est supportable par chaque collectivité, il ne reste qu’à agir.

La réussite de ce plan bâtiments éducatifs durables suppose la réunion de quatre facteurs :

– une parole publique encourageante, inscrite dans la durée, d’abord celle du Président de la République et, dans son prolongement, celle des ministres et des grands élus locaux ;

– une mobilisation interministérielle sans faille pour valider financements innovants et ajustements juridiques nécessaires ;

– une offre de services pertinente et disponible pour rénover les bâtiments éducatifs et modifier les comportements de leurs occupants : la bonne nouvelle est que désormais, cette offre est là, au bon niveau de compétence, qui ne demande qu’à se déployer ;

– enfin, une conduite de l’action, qui doit s’opérer en dehors de l’appareil d’Etat et que le Plan bâtiment durable que j’anime se propose d’assurer.

Ces grands travaux sont une chance pour mieux accompagner notre jeunesse et pour relancer l’économie : saisissons-la sans délai !

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Établissement scolaires prives

    À part les CEE, y a t’il d’autres montages financiers possibles (subventions, prêts…), pour le secteur de l’enseignement prive, sous contrat d’association avec l’état ? Merci de votre éclairage.
    Signaler un abus
  • - Le

    Bravo pour ce formidable challenge à relever!

    En ce début 2016, espérons que les bonnes fées financières viennent exaucer les « voeux » du Président du Plan Bâtiment Durable !
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X