Entreprises de BTP

Plus de 300 chantiers s’ouvrent au public ce week-end

Pour la 3e édition des Coulisses du Bâtiment, organisée par la Fédération Française du Bâtiment (FFB), les professionnels ont une nouvelle fois joué le jeu. Les vendredi 7 et samedi 8 octobre prochains, plus de 300 chantiers
seront ouverts au public.

« L’année dernière, nous avions accueilli plus de 106.000 visiteurs, dont 60.000 jeunes » se souvient Christian Baffy, président de la FFB.
Bâtiments industriels, monuments historiques, habitations contemporaines, rénovations d’envergure, restaurations artisanales, constructions neuves, ouvrages d’art… le public pourra choisir parmi tous les types de chantiers.

Cette opération est l’occasion de rappeler qu’avec plus de 290.000 entreprises, 887.000 salariés et 98 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2004, le bâtiment est un secteur majeur de l’économie française. A lui seul, il pèse aussi lourd que les secteurs réunis de l’aéronautique, de la sidérurgie, de l’industrie pharmaceutique et du matériel d’armement.
Une différence de taille avec les autres secteurs : chaque année, le bâtiment procède à des dizaines de milliers de recrutements. Il s’agit non seulement de pallier les départs en retraite mais aussi de satisfaire des besoins annuels importants en régime de croisière et de créer de nouveaux emplois.
En 2005, le bâtiment aura ainsi embauché plus de 100.000 personnes : 60.000 pour répondre aux besoins annuels, 15.000 pour pallier les départs en retraite, et 25.000 en créations nettes d’emploi. Contrairement aux idées reçues, le BTP est aussi un métier de femmes. Elle occupent une place de plus en plus importance dans la politique de recrutement des entreprises du bâtiment. En effet, en 2004, on comptait dans 10.000 femmes et d’ici 2009, les entreprises du secteur sont prêtes à recruter 20.000 femmes.

Globalement, avec la reprise significative de la construction en France, les besoins en personnel qualifié ne cessent de s’accroître affirme la FFB. D’ici 2010, les perspectives d’embauche représentent plus de 420.000 emplois.

Focus

Focus

Trois chantiers incontournables



AQUARIUM DE PARIS / JARDINS DU TROCADERO (Paris – 16ème arrondissement)
Reconstruction du célèbre Aquarium du Trocadéro, dans le périmètre classé aujourd’hui patrimoine universel de l’Unesco. Construit pour l’Exposition Universelle de 1878 sur les anciennes carrières de pierre à bâtir du 18ème siècle (avec une partie à ciel ouvert et une partie souterraine utilisant les dispositions de ces anciennes carrières pour simuler une grotte) et modernisé pour l’Exposition Universelle de 1937, l’Aquarium de Paris a fermé ses portes en 1985. Il devrait rouvrir ses portes courant 2006, totalement reconstruit. C’est en effet une véritable cité marine qui accueillera les visiteurs. Chantier aussi important que complexe, il comprend, entre autre, la construction d’un bassin à requins de 4 millions de litres d’eau, traversé par un tunnel par lequel le visiteur pourra avoir une vue du dessous de ce bassin. Les 7 et 8 octobre seront l’occasion unique de voir ce bassin sans eau dans son intégralité et de découvrir ainsi le décor réel de la future vie des requins du Trocadéro.
Autres curiosités à ne pas manquer : la représentation d’une faille abyssale pour les poissons de grande profondeur, un « oursin » ou spirale de la biodiversité de forme ovoïde, une usine de traitement d’eau construite pour permettre l’alimentation en eau de mer du grand bassin.
Le maître d’ouvrage est la mairie de Paris.
Etat des travaux : gros œuvre avancé.
Corps de métiers présents : plus de 20 corps de métiers et une centaine de collaborateurs sur le site.
Ouverture : les 7 et 8 octobre, de 9h à 18h

PISCINE – PATINOIRE PAILLERON (Paris – 19ème arrondissement)

Rénovation complète de cette piscine Art Déco de l’Est parisien, construite en 1933 et classée à l’inventaire des Monuments Historiques. Il s’agit du plus gros projet de piscine de la ville de Paris, avec 27 millions d’euros de budget. La piscine, fermée en 1991, est réaménagée pour une meilleure fonctionnalité et mise aux normes de sécurité et d’hygiène. Les éléments d’architecture Art Déco sont préservés : faïences originales, cursives de 198 cabines sur deux étages repeintes aux couleurs initiales, balustrades en ferronnerie conservées… Le toit du bâtiment est constitué d’une grande verrière soutenue par une structure en acier.
Cette rénovation s’assortit de la construction d’une patinoire de 800 m2, ainsi que d’un bassin ludique, d’un spa et d’une salle de musculation et de fitness.
Le chantier, commencé en mai 2004, s’achèvera en mars 2006.
A l’occasion des Coulisses du Bâtiment, des visites guidées du chantier seront organisées. Des photos, disposées tout le long du tracé des visites, permettront de visualiser les différentes phases des travaux réalisées, depuis la prise en charge du chantier en mai 2006.
Le maître d’ouvrage est la SEMAVIP (Société d’Economie Mixte d’Aménagement de la Ville de Paris).
Etat des travaux : gros œuvre à 90%, charpente métallique à 60%, corps d’état techniques à 15%.
Corps de métiers présents : gros œuvre, charpente métallique, électricité, chauffage, ventilation, regroupant 30 entreprises et une centaine d’ouvriers.
Ouverture : les 7 et 8 octobre, de 9h à 18h.

ZENITH –TOISON D’OR (Dijon – Côte d’Or – 21)

La Côte d’Or se dote d’une salle de spectacles construite selon le standard national qui lui vaut son appellation de Zénith. D’une capacité maximale de 7 000 places, plus importante que celle du Zénith de Paris, ce projet innovant, inscrit dans une démarche de valorisation du développement durable, ouvrira officiellement ses portes le 16 octobre 2005. Les Coulisses du Bâtiment sont donc l’occasion unique de visiter en avant-première cet ouvrage de grande envergure. Tout sera ouvert : la scène, les loges, les coulisses… Le bâtiment mesure 150 m de long, 79 m de large et 20 m de haut. La façade culmine à 43 m. La scène, 37 mètres sur 17 au maximum, est aussi grande qu’un terrain de basket. Le parking peut recevoir 1 500 voitures. Le bâtiment est doté d’une ventilation naturelle et le chauffage et la climatisation sont assurés par un système de puits canadiens, dans le plus grand respect de l’environnement.
Pour inaugurer comme il le mérite cet espace de fête, des spectacles musicaux et artistiques seront organisés tout au long de la journée, les 7 et 8 octobre.
Le maître d’ouvrage est le Grand Dijon.
Etat des travaux : bâtiment terminé le 6 octobre 2005.
Corps de métiers présents : tous corps d’état.
Animations : spectacles musicaux et artistiques tout au long des 2 jours d’ouverture.
Ouverture : les 7 et 8 octobre, de 9h à 16h.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X