Economie

Plan Juncker et PIA 3 : Manuel Valls promet toujours plus d’investissements pour la transition énergétique

Mots clés : Gouvernement

Le Premier ministre a fait le point, mercredi 22 juin, en Conseil des ministres sur le plan d’investissement pour l’Europe, dit « plan Juncker », sur son articulation avec le troisième volet du Programme d’investissements d’avenir (PIA 3) et sur l’impact important des deux dispositifs sur la transition énergétique française.

La France aime le plan Juncker et inversement. En un an, 249 projets nationaux ont en effet été approuvés par la Commission européenne dans le cadre du plan d’investissement pour l’Europe. Ce qui fait de la France, l’un des principaux bénéficiaires du plan. Les projets français « bénéficieront de 12,8 milliards d’euros de financement garanti de la Banque européenne d’investissement (BEI), pour un total de 100 milliards d’euros d’investissement », a expliqué mercredi 22 juin en Conseil des ministres, Manuel Valls.

Fait marquant : la moitié des projets français approuvés par la BEI sont des investissements en lien avec la transition énergétique : rénovation de copropriétés privées en Ile-de-France, investissements dans des fermes solaires, des éoliennes et des méthaniseurs, construction de logements intermédiaires à la pointe de l’efficacité énergétique, d’une usine de recyclage des déchets de titane…

On ne s’étonnera pas dès lors que la France soutienne la proposition de la Commission de prolonger le plan Juncker au-delà des trois ans initialement prévus. La France qui « partage en particulier son souci de gagner encore en souplesse et en efficacité, à l’instar de ce que le gouvernement propose pour le Programme d’investissements d’avenir », a ajouté le Premier ministre.

 

Toujours plus d’investissements

 

Le PIA, dont la répartition des fonds (10 Mds €) pour le 3e volet a d’ailleurs été présentée le 22 juin, est en effet, dans l’esprit du Premier ministre, complémentaire du plan Juncker. « Le PIA, accompagne la recherche fondamentale, la recherche appliquée, la réalisation de démonstrateurs, la création du premier pilote qui permet aux projets de technologie innovante de voir le jour. Le plan Juncker accompagne quant à lui les technologies qui, après avoir franchi ces premières étapes, abordent celle, cruciale, de la diffusion », a assuré Manuel Valls. Un relai « particulièrement efficace » encore une fois pour la transition énergétique.

Contrairement aux deux premiers volets, il ne s’agit plus de distribuer des enveloppes par secteur, « mais de mettre en place une organisation plus souple, de l’amont vers l’aval, de l’enseignement et la recherche vers l’innovation et le développement des entreprises », selon les termes du Premier ministre.

Sur les 10 milliards d’euros du PIA3, 5,9 milliards bénéficieront à l’enseignement, la recherche et la valorisation de celle-ci. Le PIA3 financera également les «territoires d’innovation», territoires laboratoires où des expériences pourront être menées par exemple dans l’urbanisme.

Les 4,1 milliards d’euros restants seront mobilisés pour l’innovation des entreprises. Cela permettra d’amplifier l’émergence des techniques de demain – automatisation, impression 3D, Internet des objets –, notamment en répondant aux besoins de formations adaptées, dans la continuité de la démarche « Industrie du Futur ». Toutes les actions du PIA3 incluront une dimension numérique, et plus de 60 % des crédits seront affectés à des projets qui contribuent à la croissance verte.

Au total, 4 milliards d’euros seront consacrés à des investissements en fonds propres. Par ailleurs, en cohérence avec la réforme territoriale, 500 M€ feront l’objet d’actions co-décidées avec les régions.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X