Industrie/Négoce

Plan de relance : les négociants demandent une dégressivité de la réduction des délais de paiement.

Les négociants sont heureux. C’est du moins du sens de leur réaction après l’annonce par le Président de République du plan de relance de l’économie. Dans un communiqué, la Confédération du Négoce Bois-Matériaux de construction estime que l’attribution de 200 millions d’euros aux programmes de rénovation urbaine et à l’amélioration des habitats insalubres permettra de « contribuer à maintenir l’activité dans le secteur du bâtiment durement impacté par la crise financière ».

La CNBM profite néanmoins de l’appel du chef de l’état à être « ambitieux et imaginatifs », pour suggérer que les accords dérogatoires sur les délais de paiement conclus et à venir dans la filière du bâtiment bénéficient d’une extension permettant d’englober la totalité du secteur du bâtiment. « Cela sécurisera le crédit et offrira une réponse globale aux inquiétudes du BTP devant la réduction des délais de paiement », prêche la Confédération. Celle-ci ajoute en outre qu’une « dégressivité dans la mise en place de la réduction des délais de paiement applicable à un secteur d’activité dans son ensemble et à l’intégralité des acteurs qui le compose » irait dans le sens de la volonté affichée par Nicolas Sarkozy « de soulager la trésorerie des entreprises ».

Thierry Devige-Stewart

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X