Transport et infrastructures

Plan de relance autoroutier : les concessionnaires s’engagent à réaliser 3,27 Mds € de travaux sur leurs réseaux

Mots clés : Gouvernement - Réseau routier

Ségolène Royal, Emmanuel Macron et Alain Vidalies ont annoncé mercredi 2 septembre au soir la signature des avenants aux contrats de concession relatifs au plan de relance autoroutier des sept principales sociétés concessionnaires d’autoroute : APRR, AREA, ASF, Cofiroute, Escota, SANEF et SAPN.

Initié en 2012, le plan de relance autoroutier a fait l’objet d’un accord signé le 9 avril 2015 entre l’Etat et les sociétés concessionnaires d’autoroutes.  Il prévoit la réalisation par les principales sociétés concessionnaires d’une vingtaine d’opérations à leur charge exclusive, pour un montant de 3,27 milliards d’euros. Ils sont réalisés en contrepartie d’un allongement de la durée des concessions de 2,5 années en moyenne, autorisé par la Commission européenne le 29 octobre 2014. Cette validation a été obtenue après de nombreux échanges, la Commission européenne s’étant assurée notamment avec les services de l’Etat de l’absence de toute surcompensation.

Parmi les opérations de concessions, on retrouve entre autres la réalisation des raccordements d’extrémités sur la RCEA et la RN42 entre Saint-Omer et Boulogne-sur-Mer, la mise à 2×3 voies de l’A13 entre Pont l’Evèque et Dozulé, l’aménagement à 2×3 voies de l’A63 entre Ondres et Saint-Geours-de-Maremne, le complément de l’échangeur de Bailly-Romainvilliers sur l’A4, l’achèvement de l’itinéraire autoroutier A50-A57 à Toulon ou encore la sécurisation des tunnels de l’A14 à l’ouest de Paris.

Le 24 juin dernier, Pierre Coppey, président de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (Asfa), rappelait que sur les 3,2 milliards d’euros de travaux à venir, un peu moins de 2 milliards concernaient les réseaux concédés aux filiales du groupe Vinci (ASF, Cofiroute, Escota), le solde étant réparti pour moitié sur le réseau d’Eiffage (APRR et Area) et pour moitié sur celui d’Abertis (Sanef et SAPN).

 

10.000 emplois

 

Le plan de relance, qui comprend également de nombreuses opérations de mise aux normes environnementales doit permettre, selon le communiqué de Bercy, la création de près de 10.000 emplois directs et indirects sur la durée des travaux. Sur demande du Gouvernement, les sociétés d’autoroutes se sont engagées à ce que 55 % des travaux soient réalisés par des PME et PMI non liées aux groupes autoroutiers.

Par ailleurs, rappellent les ministres, les sociétés concessionnaires se sont également engagées à verser un milliard d’euros à l’Etat pour le financement des infrastructures de transport dans le cadre du protocole d’accord conclu le 9 avril 2015, dont 500 millions d’euros au cours des trois prochaines années. Les sociétés d’autoroutes mettront également en oeuvre des mesures commerciales ciblées ainsi que des mesures d’accompagnement visant à encourager les modes innovants et la mobilité durable tels que le covoiturage, les véhicules électriques et les autocars longue distance.

Bercy rappelle enfin, q’un plan d’investissement de 100 M€ pour 150 chantiers est actuellement mis en oeuvre partout en France sur des opérations de rénovation des routes nationales et que la loi Macron du 6 août 2015 « introduit davantage de transparence et de régulation dans la fixation des péages, la passation des marchés et les contrats existant entre l’Etat et les sociétés d’autoroute ».

Les décrets concernant les sept contrats de concession concernés par le plan de relance ont été signés et publiés le 23 août au Journal Officiel( décret n° 2015-1044,   décret n° 2015-1045 et   décret n° 2015-1046 du 21 août 2015 ). L’anticipation des marchés de maîtrise d’oeuvre devrait permettre aux premiers chantier de démarrer avant le début de l’année prochaine. 

 

 

Focus

La liste des opérations par société

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X