Immobilier

Pierre-René Lemas quittera bien la Caisse des dépôts

Mots clés : Droit du travail

Le directeur général de la Caisse des dépôts Pierre-René Lemas devra bien quitter son poste. Selon l’arrêté du 24 août publié au Journal officiel du 25 août, il assurera l’intérim en attendant que son successeur soit nommé par l’Elysée. (Papier mis à jour le 25 août 2017)

Le directeur général de la Caisse des dépôts jouera de courtes prolongations. Touché par l’âge de la retraite du corps préfectoral auquel il appartient, Pierre-René Lemas, actuel directeur général de la Caisse des Dépôts, ne terminera pas son mandat à la tête de la CDC.

« Je dois prendre ma retraite de préfet à l’été 2017 », avait-il rappelé en mars dernier lors de l’annonce des résultats 2016 du groupe. Mon mandat court jusqu’en 2019. Au regard du droit, pour certains je peux rester en poste, pour d’autres je dois prendre ma retraite. Je souhaite terminer mon mandat car j’ai prévu une réorganisation assez méthodique. Mais si le nouveau président de la République juge qu’il faut changer le directeur général de la Caisse des dépôts, je partirai. »

 

DG en intérim

 

Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait indiqué qu’il confirmerait ou changerait l’intégralité des postes de direction dans la fonction publique. « Le Président m’a fait savoir qu’il avait décidé de procéder à mon remplacement », a-t-il indiqué dans la soirée de mardi 22 août par communiqué de presse. Mais en attendant la nomination de son successeur – nommé par l’Elysée – « j’assumerai la continuité de la direction générale du Groupe au service de l’intérêt général », précise celui qui est à la tête d’une institution bicentenaire. Une annonce actée par la publication d’un arrêté au Journal officiel du 25 août.

Pour rappel, la Caisse des dépôts gère l’épargne réglementée (livret A et PEL) et contribue au financement du logement social et des projets d’aménagement dans les collectivités territoriales. En 2017, elle a distribué aux organismes HLM 3 milliards de prêts de haut de bilan bonifiés (des prêts sur 40 ans avec un différé d’amortissement de 20 ans).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X