Entrepreneurs

Pierre bourguignonne sur cathédrale russe

Le centre spirituel et orthodoxe russe vient d’être inauguré à Paris. La cathédrale à bulbes dorés est recouverte de pierre de Massangis de Rocamat, déclinée en 6184 gabarits différents. Chaque pièce est pour ainsi dire unique. Alors que les parties planes sont couvertes d’éléments épais de 5 cm, les angles sont eux habillés de 1500 m² de pierres de 15 cm d’épaisseur, certaines incrustées de verre doré. Pour la mise en œuvre, complexe, l’entreprise LCM a dû suivre un calepinage minutieux, grâce à un système d’identification de chaque élément par numérotation et code barre.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X