Logement

Philippe Van de Maele nommé Président du Directoire de l’UESL

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

Le Conseil de Surveillance de L’Union des Entreprises et des Salariés pour le Logement (UESL) a nommé l’ex président de l’Ademe Philippe Van de Maele à la présidence du Directoire de l’UESL-Action Logement.

Après avoir passé deux ans à la présidence de l’Ademe et avoir été démis de ses fonctions en novembre 2011 à la grande surprise générale, Philippe Van de Maele a été nommé, le 23 mars, président du Directoire de l’UESL-Action Logement, en remplacement d’Antoine Dubout, dont le mandat était arrivé à échéance en janvier.

A l’heure où le projet d’Accord National Interprofessionnel (ANI) sur le logement est en cours de discussion entre les Partenaires Sociaux, le Conseil de Surveillance de l’UESL a fixé à Philippe Van de Maele quelques priorités. La première est de faciliter l’emploi par l’accès au logement et la mobilité professionnelle des salariés, de favoriser la production de logements neufs dans les zones tendues et de rechercher une démarche conventionnelle avec l’Etat et les collectivités locales.

Focus

Parcours

Philippe Van de Maele, ancien élève de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, a débuté sa carrière au sein de différentes directions départementales de l’Equipement.
Il a occupé des fonctions en cabinets ministériels, notamment sur les problématiques de logement social et de politique de la ville. Il est ensuite parti pendant 4 ans à Washington au sein d’une banque de développement, pour financer des projets urbains et de rénovation de quartiers insalubres dans les pays d’Amérique centrale. En 2002, il rejoint le ministère de la ville et de la rénovation urbaine en tant que Directeur Adjoint de Cabinet, avant d’être nommé directeur général de l’ANRU en 2004, lors de sa création. En 2008, ce proche de Jean-Louis Borloo prend le poste de de directeur adjoint de cabinet au ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire qu’il quittera un an plus tard pour l’Ademe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X