Entreprises de BTP

Pénurie de logements requisitionnables à Toulouse

En déplacement à Toulouse, la secrétaire d’Etat au Logement Marie-Noëlle Lienemann a indiqué qu' »aucun logement réquisitionnable à court terme » n’avait été trouvé « à ce jour » dans la ville pour assurer le relogement des habitants sinistrés par l’explosion de l’usine chimique AZF. Cette situation « impose de réfléchir à d’autres stratégies complémentaires », a-t-elle souligné, évoquant la possibilité de recourir à « un renfort de mobile-homes ». « Aujourd’hui, 700 à 800 familles sont recensées comme étant à reloger, dont environ 300 dans le parc HLM », a-t-elle précisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X