Performance énergétique

Patrimoine : le ton monte au sujet de l’isolation par l’extérieur

Mots clés : Conservation du patrimoine - Entreprise du BTP - Gouvernement - Isolation thermique - Rénovation d'ouvrage - Toiture

Dès 2017, les propriétaires qui procèderont à des chantiers de ravalement et de toitures importants seront contraints de réaliser des travaux d’isolation thermique. Une chance pour le BTP, avance le gouvernement. Une menace pour le patrimoine, rétorquent certaines associations.

« Travaux d’isolation : les résultats fous d’une réglementation folle ». Sur la Une de son édition du 17 août, Le C anard Enchaîné annonce la couleur. A en croire l’hebdomadaire satirique, qui reprend les arguments de la Société pour la protection des paysages et l’esthétique de la France (SPPEF), le décret du 30 mai relatif aux « travaux embarqués » mettrait « en péril le patrimoine ». Rien de moins.

Ce texte, qui découle de la loi de transition énergétique de 2015, rend obligatoires « les travaux d’isolation en cas de travaux de ravalement de façade, de réfection de toiture ou d’aménagement de locaux en vue de les rendre habitables. » En clair, un propriétaire qui entreprend de rénover la façade ou la toiture de sa maison devra, à compter du 1er janvier 2017, entreprendre simultanément des travaux d’isolation. Cette obligation (qui comprend quelques dérogations (1)) vise à réduire la facture énergétique des ménages tout en favorisant la relance de l’activité dans le secteur du bâtiment.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X