Culture

Patrick Bouchain, invité d’honneur de la biennale d’architecture d’Orléans

Mots clés : Architecture - Bibliothèques, centres de documentation et de consultation d'archives - Établissements industriels, agricoles, ICPE

Le Frac Centre-Val de Loire inaugure, le 13 octobre, une exposition rétrospective de ce « diseur d’architecture », dont il détient toutes les archives.

Le 13 octobre 2017, la biennale d’architecture d’Orléans (Loiret) ouvre ses portes au public, en parallèle de trois Journées nationales de l’architecture (13, 14 et 15 octobre). « Cette biennale, intitulée « Marcher dans le rêve d’un autre », propose de comprendre le processus créatif de 71 architectes et artistes », indique Abdelkader Damani, directeur du Frac Centre-Val de Loire.

 

Parcours fondateur

 

L’un d’entre eux est particulièrement mis à l’honneur, car il lui a donné ses archives l’an dernier : Patrick Bouchain. « J’ai 73 ans, pour moi, c’est la fin de l’expérimentation et le début de la transmission », a résumé le constructeur qui, à la faveur de l’exposition rétrospective « Tracer/Transmettre », redécouvre le début de son parcours « fondateur » en Afrique, plus précisément en Côte d’Ivoire, il y a tout juste 50 ans.

Cet éclairage apporte une autre lecture de ses réalisations, parmi lesquelles le théâtre équestre Zingaro à Aubervilliers (1989), la Grange au lac à Evian (1993), le Lieu unique à Nantes (2000), l’Académie Fratellini à Saint-Denis (2004), le Channel à Calais (2007) ou encore le Centre Pompidou mobile (2011), parmi beaucoup d’autres.

 

Diseur d’architecture

 

La magnifique collection de carnets de dessins, de maquettes et d’objets hétéroclites, répartie sur 400 m², permet aux visiteurs de se familiariser avec l’univers Bouchain. Les deux commissaires de l’exposition monographique, Abdelkader Damani et Aurélien Vernant, décrivent ainsi l’œuvre de ce « diseur d’architecture » : « Faire confiance, valoriser la main d’œuvre, mettre l’habitant au centre, économiser les moyens, penser en mouvement, détricoter les conflits et surmonter les obstacles des « bloqueurs professionnels », pour le plaisir de faire.

La biennale d’architecture d’Orléans, accessible gratuitement jusqu’au 1er avril 2018, se déploie dans huit lieux. Adresses et calendrier des événements sont disponibles sur le site www.biennale-orleans.fr.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le
    J’ai bien connu Patrick Bouchain lors de la réhabilitation de l’ancien siège de schaub-Lorenz, prévu être remplacé par le siège de Thomson Multimedia. J’ai beaucoup apprécié son professionnalisme, son talent, et la facilité de contact qu’il avait avec l’ensemble de l’equipe chargée des études et des travaux. Yves Ladagnous Responsable de la coordination et la conduite des travaux.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X