Economie

Patrick Bernasconi relance le Cese

L’ancien président de la FNTP a présidé mardi 12 janvier sa première séance plénière au Conseil économique social et environnemental. Et l’heure est aux changements.

Elu à la tête du Conseil économique social et environnemental (Cese) le 1er décembre, Patrick Bernasconi a présidé, le 12 janvier, sa première séance plénière au Palais d’Iéna, en présence du Premier ministre Manuel Valls. L’objectif affiché par les deux responsables est clair : redonner un nouveau souffle à la troisième chambre de la République.

Le conseil, composé de représentants de la société civile – syndicats, patronat, associations pour l’environnement, jeunes, etc – est en effet régulièrement remis en cause. Ses opposants dénoncent son inutilité et ses importants coûts de fonctionnement.

 

Davantage de saisines du gouvernement

 

« Malgré ce qu’assurent nos détracteurs, nous sommes en parfait état de marche, leur lance Patrick Bernasconi. Nous devons leur démontrer notre utilité. Il est temps que le Cese soit utilisé au maximum de ses grandes capacités et soit consulté plus régulièrement ». « Il n’a été saisi par le gouvernement que 26 fois lors de la précédente mandature », rappelle l’ancien président de la FNTP, qui regrette également que le Cese n’ait pas été consulté, entre autres, sur la loi Notre.

Ses revendications semblent avoir été entendues par le Premier ministre. Manuel Valls, présent lors de cette première séance, a assuré qu’il pouvait compter sur le soutien du gouvernement. Concrètement, il s’engage à saisir le Cese plus régulièrement, et notamment sur les grandes lois programmatiques. « Et les chantiers de la rentrée 2016 sont nombreux », rappelle le Premier ministre, évoquant notamment l’assurance-chômage. Patrick Bernasconi a d’ailleurs déjà rencontré plusieurs ministres, dont Emmanuel Macron (ministre de l’Economie), et Myriam El Khomri (ministre du Travail), pour échanger sur les grands sujets qui jalonneront l’année sur le plan social.

 

Les certifications de qualification professionnelle examinées

 

Manuel Valls a d’ores et déjà annoncé lors de son allocution devant le Cese qu’il le saisirait sur « les suites du rapport Combrexelle », sur l’économie collaborative, ainsi que sur l’organisation territoriale des politiques publiques de l’emploi et de la formation. Au cours de la séance plénière, Patrick Bernasconi a également indiqué que le Cese se prononcerait sur les certificats de qualification professionnelle le 10 mai prochain.

Autre grande annonce, faite par Manuel Valls : le Cese pourrait bientôt être saisi conjointement à la Cour des Comptes pour « évaluer les politiques publiques ». Les modalités précises de cette nouvelle mesure n’ont pas été précisées par le Premier ministre. Afin de renforcer les liens entre le Cese et les autres institutions de la République, le ministre chargé des Relations avec le Parlement sera désormais chargé de suivre les travaux du Conseil et d’en faire part au gouvernement ainsi qu’à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Le Cese peut aussi compter sur le soutien du président de la République pour renforcer son rôle dans le débat public. « François Hollande m’a demandé que nos avis voient leur caractère institutionnel renforcé, solennisé », a indiqué Patrick Bernasconi.

Mais avant de formuler des avis sur les grands enjeux qui feront l’actualité au cours des prochains mois, les membres du Cese devront se prononcer, le 23 février sur le projet d’orientation stratégique et d’amélioration de la gouvernance de leur institution soumis par Patrick Bernasconi ces derniers jours. Sur le fond comme sur la forme, la révolution du Cese semble en marche.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X