Projets

Patriarche&Co dessine un hôtel 4 étoiles à l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Mots clés : Architecte - Gares, aéroports - Hôtels et pensions de famille - Réglementation

Le groupement conduit par l’entreprise Socotrap, associée aux cabinets d’architecte Patriarche&Co et Cardete Huet Amsycom, est le lauréat du concours de conception-réalisation lancé par la société d’exploitation de l’aéroport Toulouse-Blagnac pour construire un hôtel de 148 chambres à proximité de l’aérogare.

Au troisième trimestre 2018, devrait ouvrir un hôtel 4 étoiles de 148 chambres à proximité immédiate de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. La société d’exploitation de la plate-forme aéroportuaire (ATB) et le futur gestionnaire de l’hôtel, NH Hotel Group, ont confirmé, ce 5 juillet, le choix du groupement d’entreprises conduit par l’entreprise générale toulousaine Socotrap pour réaliser l’équipement qui mobilisera un investissement d’un montant de 20,3 millions d’euros.

Lauréate du marché de conception-réalisation, l’entreprise générale s’est associée aux cabinets d’architectes Patriarche&Co et Cardete Huet Amsycom. Le futur hôtel en R+6 (environ 9 000 m² de surface de plancher) sera directement connecté à l’aérogare en extrémité du hall A, côté sud.

 

Eléments verticaux métalliques

 

Outre ses 148 chambres, il comprendra environ 1 000 m2 d’espaces dédiés aux réunions, conférences et séminaires, un bar, un salon et un restaurant. «La construction en ossature béton sera habillée d’éléments verticaux métalliques pour des considérations esthétiques et de protection solaire. Sa forme de goutte permet d’optimiser la surface de la parcelle plutôt étroite et délimitée par la route de descente d’un viaduc, d’un côté, et de la rue Lindberg où passe le tramway, de l’autre», détaille Denis Emeric, directeur technique d’ATB.

Gestionnaire de l’hôtel commercialisé sous la marque NH Hotels, NH Hotel Group a signé un bail d’exploitation longue durée avec ATB, investisseur et propriétaire des murs.

Pour cette dernière, l’hôtel est une opération de diversification immobilière qui s’inscrit dans une logique de valorisation maîtrisée des fonciers de la concession. Conformément à la volonté de la société Casil, nouvel actionnaire chinois d’ATB, l’objectif est de développer une source de revenus non directement liés au trafic aérien. Il a en effet annoncé un investissement global de 100 millions d’ici à 2020 qui met notamment l’accent sur des espaces de vente et de restauration plus conséquents.

 

Fiche technique

Programme: marché de conception-réalisation pour la réalisation d’un hôtel 4 étoiles de 148 chambres à l’aéroport de Toulouse-Blagnac;

Entreprises: Socotrap (mandataire), Gbmp et Giesper;

Architectes: Patriarche&Co et Cardete Huet Amsycom;

Bureaux d’études: Betem MP, Etudes et Coordination, Gleize Energie Service, Gamba Acoustique;

Surface de plancher: 9 OOO m2 environ;

Calendrier: dépôt du permis de construire, octobre-novembre 2O16; début des travaux, juin 2O17; ouverture de l’établissement, septembre 2O18;

Coût de l’opération: 2O,3 millions d’euros.

 

Focus

Les trois autres équipes appelées à concourir:

Bourdarios (Vinci Construction) avec Valode et Pistre Architectes;

Demathieu Bard avec Atelier King Kong;

Eiffage Construction avec Wilmotte & Associés.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X