Entreprises de BTP

Passage de témoin au sein du groupe Legendre

Mots clés : Entreprise du BTP

A la fin de l’année, Jean-Paul Legendre laissera officiellement les rênes du géant breton du BTP à son fils, Vincent, qui gérera le groupe accompagné de quatre directeurs généraux. Retour sur une transmission réussie.

Après 48 années d’activités, dont 42 à la tête de l’entreprise, Jean-Paul Legendre quittera ses fonctions opérationnelles au sein du groupe au 31 décembre 2015. Lui-même avait pris la suite de son père en 1974. A l’époque, l’entreprise artisanale comptait trois salariés. Aujourd’hui, le groupe Legendre, qui devrait réaliser 450 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2015 avec 1 400 salariés, vient chatouiller les majors dans le Grand Ouest et en région parisienne où il réalise 40% de son activité.

Jean-Paul Legendre laisse donc les rênes de l’entreprise à son fils Vincent, qui détiendra par ailleurs 56% du capital. Agé de 36 ans, Vincent connaît parfaitement le groupe qu’il a intégré en 2003, après avoir obtenu son diplôme d’ingénieur en génie civil. «Tout s’est fait naturellement, explique Jean-Paul Legendre. Avant même que Vincent n’intègre le groupe, nous savions qu’il prendrait les rênes un jour».

Ainsi, dès son arrivée dans l’entreprise, Vincent se formate pour succéder à son père. «De 2003 à 2005, j’ai fait de la conduite de chantier en région parisienne puis entre 2005 et 2010 j’ai reporté le message de mon père sur le terrain en tant que cogérant. Enfin, à partir de 2010, j’ai commencé à prendre des responsabilités dans chaque métier, donc de chaque filiale» explique Vincent Legendre.

Pour que la transmission soit pleinement réussie, il fallait que Jean-Paul laisse véritablement la main à son fils. C’est déjà le cas depuis plusieurs années mais Jean-Paul veut marquer le coup en quittant l’entreprise. «J’ai souhaité mettre Vincent dans la même situation que j’ai connu. C’est pourquoi je ne veux même pas garder un bureau au siège social. Je m’installerai dans nos bureaux de Rennes au Mabilay avec une équipe de 6 à 7 personnes où je m’occuperai de nos foncières et du Château des Pères, avec mon autre fils, Julien» annonce Jean-Paul Legendre.

Avec la fin de la cogérance, une nouvelle gouvernance sera mise en place autour d’un directoire, présidé par Vincent Legendre avec quatre directeurs généraux: Bertrand Ruaux, secrétaire général; Pascal Martin, directeur d’Armorgreen; Olivier Roualec, directeur de Legendre Génie Civil et Alain Girard, directeur de Legendre Ile-de-France.

Un conseil de surveillance, présidé par Jean-Paul Legendre, soutiendra ce directoire. «Ce conseil sera un regard extérieur bienveillant, mais en aucun cas il ne s’agit de surveiller» insiste Jean-Paul Legendre.

 

Chiffres-clés

– 450 millions d’euros de chiffres d’affaires;

– 1 400 collaborateurs;

– 38 ans d’âge moyen;

– 16 filiales;

– 61 grues en activité sur le territoire.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X