Environnement

Pas de terminal gazier au large des plages de Malibu

Mots clés : Carburant - Démarche environnementale - Développement durable - Gaz - Qualité de l'eau, de l'air et du sol

Les autorités de Californie (ouest des Etats-Unis) ont annoncé mardi avoir bloqué la construction d’un terminal gazier au large des célèbres plages de Malibu, projet soutenu par le géant minier australien BHP Billiton et combattu par de nombreuses célébrités.

La commission des Domaines de l’Etat a refusé lundi soir d’approuver une étude d’impact sur l’environnement concernant ce projet, qui prévoyait la mise en place d’un terminal flottant à 20 km des côtes de l’ouest de Los Angeles. BHP Billiton voulait ce terminal pour décharger du gaz naturel liquéfié avant de le transférer sur le continent. L’étude environnementale avait établi que ce bâtiment et les navires qui y auraient accosté auraient été visibles de la côte par temps clair.

Les défenseurs de ce projet affirmaient qu’il permettrait à la Californie de se fournir plus facilement en gaz naturel, carburant plus propre que le pétrole, et de se conformer plus facilement aux lois sur les émissions de gaz polluants. Mais des groupes de défense de l’environnement et des célébrités habitant Malibu comme Tom Hanks et Pierce Brosnan s’étaient mobilisé contre le projet, pointant la pollution atmosphérique qu’allait apporter ce terminal. Tous les élus de Malibu, l’une des villes les plus riches des Etats-Unis, ont également dit leur opposition au projet de BHP.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X