Réalisations

Paris inaugure sa première « éco-école »

Mots clés : Apprentissage - Démarche environnementale - Education - ERP sans hébergement - Établissements industriels, agricoles, ICPE - Etat et collectivités locales

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a inauguré jeudi 4 juin dans le 15e arrondissement de Paris le premier groupe scolaire éco-conçu et tourné vers l’apprentissage du développement durable.

Quand cette petite fille, élève de moyenne section de maternelle, a appris que la maire de Paris, Anne Hidalgo, venait inaugurer son école, le groupe scolaire Olivier de Serres ce jeudi 4 juin, elle a fièrement annoncé à ses parents la veille que « la maman de Paris » allait venir. « Je veux bien être la maman des Parisiens » s’est amusée Anne Hidalgo. On ne lui en demande pas tant mais on saura être reconnaissant à la maire de Paris de savoir faire ce qu’il faut pour les écoles de sa ville.

Ainsi en va-t-il de ce groupe scolaire, unique, pour l’instant en son genre. « Il s’agit d’une réinvention de l’école », s’est enthousiasmée Anne Hidalgo. « On a réinventé les deux écoles qui étaient là auparavant, mais on a surtout réinventé la façon de fabriquer une école ».

En effet, tout l’intérêt de ce projet de reconstruction mené en un peu moins de trois ans et en deux phases* pour un montant de  27 M€ a été d’une part de le tourner totalement vers l’apprentissage de l’écologie et du développement durable et, d’autre part, de permettre aux enfants de s’approprier la construction de leur école.

 

Un modèle d’écologie urbaine

 

Pour la première fois à Paris, les enfants ont ainsi pu suivre pas à pas chaque étape du projet et des travaux. « On a mené des ateliers de sensibilisation aux questions d’urbanisme, on a organisé des visites du chantier », se souvient l’architecte Jean-François Schmit. « Et puis avec les petits on a développé une légende orale : comment ils ont créé leur école ». De l’étude des cinq projets reçus dans le cadre du concours d’architecture à une participation au jury de sélection, les élèves de l’époque, qui sont aujourd’hui en 3e, ont effectivement eu l’occasion d’exprimer leur avis et de s’approprier pleinement leur future école.

Aujourd’hui celle-ci accueille les enfants sur près de 5500 m2 dans 8 classes de maternelle, 12 classes d’élémentaire, et 1 classe d’adaptation. Conforme au Plan climat énergie de la Ville de Paris et en cours de certification HQE, l’établissement – « le premier établissement scolaire BBC parisien » a rappelé le maire du XVe, Philippe Goujon – est devenu un modèle d’écologie urbaine, en se dotant de 200m² de panneaux solaires – qui permettent de couvrir 39% des besoins en énergie de l’eau chaude sanitaire –, de 420m² de façade plantées, de 700m² de toiture végétalisée – qui accueillent notamment un jardin zen – et d’un jardin pédagogique de 400m² avec verger et potager. « Nous avons multiplié par 2,5 la surface des éléments de « nature » demandés dans le cahier des charges », vante Jean-François Schmit.

Et toutes les règles bioclimatiques ont été respectées : orientation, béton nu intérieur pour l’inertie thermique, apports lumineux, vaste circulation pour la ventilation naturelle. « Enfin, nous avons été particulièrement vigilants sur les matériaux utilisés à l’intérieur pour qu’ils ne rejettent pas de particules polluantes. La qualité de l’air intérieur est excellente », confie Jean-François Schmit.

« Désormais vous allez pouvoir apprendre en vous amusant et en n’ayant pas peur de venir à l’école », a confié Anne Hidalgo aux enfants présents pour l’inauguration. Des enfants qui pourront raconter à leurs parents que la « maman des Parisiens » est plutôt gentille.

 

 

 

Focus

Fiche technique

Maìtre d’ouvrage : Ville de Paris

Partenaires : GEC Ingénierie (BET TCE), Tribu (BE environnemental), SLG paysage, Peutz & Associés (Acoustique)

Surface : 5 500 m2

* L’architecte Jean-François Schmit (atelier Jean-François Schmit architectes) a rejeté l’hypothèse de constructions temporaires et privilégié l’installation de bâtiments définitifs en deux temps, la construction de l’école primaire précédant la construction de l’école maternelle

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X