Commande publique

Paris adopte un schéma de la commande publique responsable

Mots clés :

Réglementation

Conformément à la loi sur l’Economie sociale et solidaire, la Ville de Paris vient de se doter d’un schéma de la commande publique responsable. A l’horizon 2020, 20% des marchés publics devraient intégrer des clauses sociales d’insertion. Autres objectifs visés : le développement de l’allotissement et la simplification des procédures.

Paris est la première ville en France à se doter d’un schéma de la commande publique responsable. Réalisant 1,6 milliard d’euros d’achat public par an, elle rentre dans le cadre de la loi sur l’économie sociale et solidaire (ESS) du 31 juillet 2014 qui crée et rend obligatoire un tel schéma pour les collectivités effectuant au moins 100 millions d’euros d’achats par an.

Adopté par le Conseil de Paris le 16 février, ce schéma s’inscrit dans la lignée des démarches sociales et environnementales mises en œuvre depuis plus de dix ans. Actuellement, près de 10% des marchés comportent des clauses sociales qui ont généré près de 500 000 heures d’insertion en 2014. L’objectif visé par ce schéma est ambitieux : atteindre 20% des marchés de la Ville en 2020, soit 600 marchés intégrant les clauses d’insertion.

 

Impulsion nouvelle

 

«Ce schéma donne une impulsion nouvelle à la stratégie d’achat responsable à l’œuvre depuis plusieurs années tout en gardant une préoccupation constante de maîtrise des coûts et d’efficacité de nos procédures de commande publique», indique Julien Bargeton, adjoint à la maire de Paris, en charge des finances, du suivi des SEM, des marchés publics, des concessions et de la politique des achats.

En articulation avec la politique d’ouverture de la commande publique aux TPE-PME, il prévoit aussi le développement de l’allotissement et la simplification des procédures et des conditions de candidature aux marchés publics de la Ville.

 

Clauses d’économie circulaire

 

Par ailleurs, la municipalité réfléchira à des clauses d’économie circulaire pour prendre en compte les grands objectifs fixés dans le Livre blanc de l’économie circulaire du Grand Paris et le Pacte des collectivités du Grand Paris pour l’économie circulaire qui en est issu. Le schéma permettra notamment d’intégrer les énergies de récupération dans les démarches d’achat de la Ville.

Ce schéma parisien de la commande publique responsable a vocation à évoluer et s’enrichir chaque année de nouveaux objectifs. Des propositions nouvelles ainsi que les avancées réalisées seront présentées chaque année au Conseil de Paris.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X