Innovation produits

Outillage électroportatif : Bosch persiste dans le haut de gamme

Mots clés : Matériel - Equipement de chantier

Face aux importations chinoises à bas prix, le numéro 1 de l’outillage électroportatif revendique sa technicité et affiche de bons résultats.

Bosch outillage électroportatif, une division du groupe Bosch, affiche de bons résultats pour l’année 2011 : 3,8 milliards d’euros réalisés dans le monde en comptant la vente d’outils et de leurs accessoires, soit 16,5% de parts de marché. En France le chiffre d’affaire a atteint 263 millions d’euros, dont 35% pour la gamme « bleue » celle dédiée aux professionnels. « Le marché a progressé de 4% en volume mais de 6% en chiffre d’affaires. Cela signifie que les clients achètent des produits plus chers » se félicite Johann Jeanneau, directeur commercial de la division outillage professionnel. Cela conforte Bosch dans sa stratégie revendiquée du haut de gamme, un cap maintenu même quand les outils chinois à très bas prix ont submergé les rayonnages des magasins. « Ils ont d’avantage concurrencé une marque comme Skill [ndlr : filiale de Bosch] qui était placée au milieu de l’échelle des prix, que Bosch qui s’est toujours située en haut ».

 

Instruments de mesure lasers

 

Du cher donc, mais des machines récentes et à la pointe de la technique. L’année dernière fut marquée par le renouvellement en profondeur de la gamme sans fil autour d’une nouvelle batterie de 18 V plus performante. 2012 voit le lancement d’une vingtaine d’outils pour le travail du bois, un domaine que Bosch domine moins que l’acier et le béton. À découvrir également des instruments de mesure laser, issus du rachat de CST Berger, dont un tout nouvel appareil destiné à révéler les défauts de planéités des dalles et des planchers. En projet pour 2013 : la multiplication des moteurs à induction, qui ne nécessitent aucun entretien, et un câble d’alimentation débranchable pour les gros perforateurs. Mais toujours pas d’outils ni pneumatiques ni hydrauliques, des techniques que le groupe Bosch maîtrise pourtant dans d’autres domaines, à travers sa division automobile et sa filiale Rexroth. « Pour nous l’outillage portatif doit rester à énergie électrique » tranche Johann Jeanneau qui ne viendra donc pas concurrencer Hilti ou Atlas Copco sur un créneau où les Chinois, eux, ne sont jamais venus.

Vous êtes intéressé par le thème Innovation produits ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X