Chantiers

Origami géant pour le stade Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne

Mots clés : Architecture - Bardage - Lieux de travail - Second oeuvre - Sport

L’ Atelier d’architecture Chaix & Morel et associés a choisi d’envelopper la mythique enceinte sportive d’une peau de métal rainurée et perforée. Au total, 12 000 m2 de bardage Arval et 16 000 m2 de produits de couverture Hacierco sont mis en œuvre dans cette rénovation.

« La rénovation en cours du stade Geoffroy-Guichard doit achever la forme existante et donner à cet élément du patrimoine stéphanois une harmonie architecturale et une cohérence formelle mises à mal par ses nombreux remaniements », insiste Rémy Van Nieuwenhove de l’Atelier d’architecture Chaix & Morel et associés.

Pour jouer avec la lumière et la vue, les concepteurs ont imaginé une enveloppe habillée d’une peau de métal rainurée et perforée afin de créer de véritables façades spectacles sans oublier un cadre de ciel en toitures de tribune qui confèrent sa nouvelle image au « chaudron », au croisement de la tradition pour ce stade rectangulaire à l’anglaise et de la modernité des matériaux puisés dans le catalogue d’ArcelorMittal. Le tout pour donner naissance à un origami géant de métal.

 

Réflectivité thermique et lumineuse

 

Profils trapézoïdaux fortement nervurés en acier en pose horizontale et lames en acier laqué double face sont spécifiquement organisés pour donner aux façades un rythme particulier de plis et de facettes. Une perforation sur les profils avec un pourcentage de vide de 15,3% apporte l’équilibre visuel extérieur requis entre le plein et la lumière du jour.

Le revêtement argenté avec son aspect paillettes offre une réflectivité thermique et lumineuse. Enfin, le bardage perforé est animé par la pose aléatoire de miroirs carrés réfléchissants en acier Inox brillant de tailles variées. Le jour, la peau perforée laisse passer la lumière et réfléchit le soleil ; dès la tombée de la nuit, les façades s’animent par la création de motifs pleins dans l’enveloppe perforée ouverte sur Saint-Etienne. Au total, 12 000 m2 de bardage Arval et 16 000 m2 de produits de couverture Hacierco sont mis en œuvre.

 

 

Focus

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Saint-Étienne Métropole.

Maîtrise d’œuvre : Chaix & Morel et Associés, Aurel & Laurent Architectes ; Arch (architectes d’opération) ; Iosis (BE TCE) ; ERA (acousticien) ; GBA (économiste) ; Vulcanéo (SSI).

Entreprises : Léon Grosse (entreprise mandataire), Chazelle (gros œuvre angle nord-ouest), Renaudat (charpente métallique), Etancoba (couverture).

Coût des travaux : 50 millions d’euors HT.

Calendrier : première tribune livrée (2010), livraison complète (automne 2014).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X