Immobilier

Opération emblématique pour Vinci Immobilier et Icade au centre de Toulouse

Mots clés :

Architecte

-

Bâtiments d’habitation

-

Conservation du patrimoine

-

Entreprise du BTP

-

Gestion et opérations immobilières

Plus de dix ans après l’acquisition du foncier, les deux promoteurs ont lancé le 11 mars la commercialisation d’un programme de 162 logements situés au cœur de Toulouse sur la rive gauche de la Garonne. Les architectes toulousains de PPA et Maccadam ont conçu l’ensemble qui allie respect du patrimoine et modernité.

Le lancement, le 11 mars, de la commercialisation des 162 logements du Carré d’art au cœur de Toulouse par Vinci Immobilier et Icade est la fin d’une longue histoire semée d’embûches. Mais le taux de commercialisation dépassant les 50% dès la première semaine est là pour conforter les promoteurs dans leur obstination à sortir l’opération.

Vinci immobilier et Icade ont acquis une partie des 4 255 m2 de la parcelle en 2003. Les promoteurs réussissent à convaincre la municipalité et l’architecte des bâtiments de France avec un projet résolument contemporain dessiné par Macaddam architecture de Toulouse. Le changement de municipalité en 2014 et le rejet par les Toulousains de la densité les conduisent à revoir la copie. Située en face du Musée des Abattoirs, la parcelle qui comprend un restaurant très renommé de la ville rose et des immeubles dégradés, dont une façade classée mais murée, fait en effet l’objet de toutes les attentions.

 

Quartier de faubourg

 

Finalement, c’est le 29 février que les deux promoteurs ont obtenu le permis de construire les 162 logements, dont huit maisons avec jardin accolées deux par deux à l’intérieur de l’îlot pour faire le lien avec les maisons avoisinantes de ce quartier de faubourg situé sur la rive gauche de la Garonne.

Purgé de tout recours, le permis est le résultat d’une longue concertation avec la mairie et les riverains pour aboutir à un projet consensuel dessiné par l’agence d’architecture toulousaine Puig Pujol Architecture (PPA) associé à Maccadam Architecture.

Pour ce qui est considéré comme la plus belle adresse de Toulouse, Vinci Immobilier et Icade n’ont pas lésiné sur les moyens. Côté rue, avec le parti de conserver la façade patrimoniale, la résidence affichera une façade couverte de briques et de panneaux d’aluminium brossé, percée par cinq entrées distinctes et comptant en rez-de-chaussée 700 m2 de commerces.

Insertion urbaine

 

« Nous avons travaillé l’insertion urbaine en termes de volumétrie. Le programme présente trois échelles urbaines : le front urbain en R+8, l’échelle intermédiaire en R+5 en retour et l’échelle de l’îlot avec ses huit maisons de ville et son petit bâtiment collectif en R+2. En façade, nous avons cherché à fractionner le bâti en travaillant sur les retraits », détaille l’architecte Charles Séguier de PPA. A partir du T3, les logements seront traversants et dotés d’espaces extérieurs sous forme de balcon, terrasse ou loggia représentant 15% de la surface utile.

Le programme comprendra 30% de PLS et 15% de logements d’accession sociale à la propriété. Pour les logements libres, les promoteurs visent une clientèle haut de gamme avec un prix au m² situé autour de 5 000 €, parking compris.

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : ICADE / VINCI IMMOBILIER
Architectes : PPA – Charles Séguier (conception et exécution) ; MACADDAM – Dominique Alet (conception).
Economiste : EXECO
Bureau de contrôle SPS : DEKRA
BET thermique et fluide : OCCINERGIE.
BET structure : EBM
BET courants forts / courants faibles : CEERCE.


Composition du programme : 154 logements collectis R+2 à R+8 ; 8 villas jumelées par deux ; 700 m2 de locaux professionnels en RDC ;173 places de stationnement sur 2 niveaux de sous-sol
SPLA : 11 000 m2
Surface habitable des logements : 9 228 m2
Calendrier prévisionnel
Démolition : consultation en cours. Remise des offres en mars 2016. Travaux en juillet-septembre 2016
Construction : lancement de l’appel d’offres en avril 2016 ; remise des plis fin mai 2016 ; début des travaux en décembre 2016.
Livraison prévisionnelle : Décembre 2018
Budget prévisionnel : environ 14 millions d’euros HT (y compris démolition et VRD)

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X