Immobilier

On n’a jamais construit autant en Ile-de-France depuis 40 ans

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Etat et collectivités locales - Urbanisme - aménagement urbain

Sur les douze derniers mois (octobre 2016-novembre 2017), les permis de construire sont en hausse de 16,8 % et les mises en chantier en hausse de 23 % par rapport au douze mois précédents avec 80 600 logements. « Cela fait plus de 40 ans que l’on n’avait pas autant construit » s’est félicité le préfet de région Michel Cadot.

Selon les dernières estimations en date réelle, le nombre de logements autorisés en Île-de-France au cours des douze derniers mois (octobre 2016 à septembre 2017) s’élève à 100 200, soit 16,8 % de plus que sur les douze mois précédents (octobre 2015 à septembre 2016). Dans le même temps, 80 600 nouveaux logements ont été mis en chantier, soit une augmentation de 23 % par rapport aux douze mois précédents.

L’Île-de-France s’inscrit à nouveau parmi les régions françaises les plus dynamiques et contribue largement – du fait de son poids dans la construction nationale (20,2 % des logements autorisés et 19,5 % des logements commencés) – aux bons résultats nationaux : les estimations au niveau national s’élèvent à 496 900 logements autorisés (+ 12,1 % sur les douze derniers mois) et 414 000 logements commencés (+ 17,6 %).

 

+ 16, 8 % de permis de construire autorisés en Île-de-France

 

La plupart des départements franciliens concourent à cette croissance. L’augmentation régionale de 16,8 % du nombre de permis autorisés s’appuie notamment sur les évolutions importantes constatées où exception faite de l’Essonne (+ 4,6 %), les augmentations s’échelonnent de + 24,1 % (Yvelines) à + 35,2 % (Seine-et-Marne).

Avec 51 500 logements autorisés (+ 13,2 %) et 43 800 logements commencés (+24 %), la Métropole du Grand Paris (MGP) concentre 51 % des autorisations régionales accordées au cours des douze derniers mois et 54 % des ouvertures de chantier.

« Les chiffres du logement en Île-de-France sont bons et encourageants, l’évolution est positive depuis 5 ans, cela fait plus de 40 ans que l’on n’avait pas autant construit et ces records sont possibles grâce à la mobilisation de tous les acteurs du secteur » a souligné le préfet de région, Michel Cadot.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X