Réalisations

Nouvel emblème de Metz, le complexe commercial Muse ouvre face au Centre Pompidou

Le projet Muse de 37 000 m2 de surfaces commerciales a été inauguré ce 21 novembre par son promoteur Apsys, face au Centre Pompidou-Metz, dans le nouveau quartier de l’Amphithéâtre, attenant à la gare.

Six ans d’études, deux ans d’organisation préalable et trente-six mois de chantier viennent de trouver leur conclusion. Le projet Muse, inauguré ce 21 novembre, ouvrira ce soir au public ses 37 000 m2 de surfaces commerciales, le long d’une rue couverte s’ouvrant face au Centre Pompidou-Metz. Sur une vaste esplanade piétonne, la façade d’un bâtiment de logements revêtue de plaques de verre en damier se soulève pour inviter les visiteurs à pénétrer dans l’allée commerçante. Leur parcours «shopping» s’ouvre notamment sur un spectaculaire puits de lumière en béton préfabriqué de 13 mètres de diamètre par 6 mètres de haut, imaginé par Jean-Paul Viguier et associés, l’architecte du programme.

Maurice Bansay, président d’Apsys, le promoteur qui a investi 160 millions d’euros dans le projet, n’a pas boudé son plaisir à l’occasion de l’inauguration: «Muse est l’archétype de l’ensemble commercial mixte du troisième millénaire qui associe, sur un même lieu, des boutiques, des bureaux, des logements et une résidence pour senior

Le programme constitue la pierre angulaire de la ZAC Amphithéâtre, en cours d’aménagement, sur une friche ferroviaire de 28 hectares. Confiée à l’architecte-urbaniste Nicolas Michelin , ce quartier émergent ambitionne de prolonger le centre historique au-delà de la gare TGV.

 

43 000 m2 en dalle haute

 

Réalisé par l’entreprise générale GTM-Hallé, filiale régionale de Vinci Construction France, le chantier Muse a démarré le 15 janvier 2015 après deux ans d’organisation préalable. Il s’est appuyé sur une maquette entièrement numérisée. Le gros œuvre a été bouclé en juillet 2016. Il comprend deux niveaux de parking souterrain (1 235 places) et des surfaces commerciales à raison de 115 boutiques réparties sur deux niveaux. L’achèvement de cette étape a permis de lancer les travaux d’une seconde phase, indépendante de Muse mais intimement liée à lui: la construction sur la dalle haute de 43 000 m2 de bâtiments tertiaires et de logements. La livraison de l’ensemble de cette phase devrait quant à elle être bouclée d’ici septembre 2018.

L’ensemble de l’îlot représente un investissement de 330 millions d’euros. La coordination de son architecture, ainsi que les aménagements d’intérieur et paysagers ont également été assurées par Jean Paul Viguier. Affichant le souci de s’intégrer dans son environnement, le complexe commercial cible les certifications Breeam «Very Good» et HQE.

 

Focus

Boucherez industrialise ses procédés grâce à Muse

Titulaire du lot chauffage-ventilation-climatisation (3,9 millions d’euros HT) du projet Muse, Boucherez, basé à Jouy-aux-Arches en Moselle, a profité de ce chantier d’exception pour industrialiser davantage ses procédés, en vue de se qualifier pour de nouveaux marchés. Seule entreprise indépendante titulaire d’un lot technique, elle a affecté un ingénieur bureau d’études à plein-temps pendant deux ans sur le programme. Ce dernier a planché notamment sur la réalisation du plan EXE en méthode BIM: «ce qui a représenté un chantier d’une année à lui seul», souligne Benoît Lambert, le dirigeant de Boucherez. Les chiffres qu’il énumère donnent une perception plus fine de l’ampleur du chantier pour cette PME qui fait partie d’un petit groupe de six sociétés de 16O salariés pour 24 millions d’euros de chiffre d’affaires: «la taille du complexe commercial a impliqué de tirer des lignes jusqu’à 9O mètres de long, tandis que les réseaux d’évacuation d’eaux pluviales ont été dimensionnés jusqu’à 4OO millimètres de diamètre pour tenir compte des bâtiments construits au-dessus de la dalle haute.»

 

Fiche technique

Maître d’ouvrage: Apsys.

Architecte: Jean-Paul Viguier et Associés.

Mandataire des travaux: GTM-Hallé (groupe Vinci).

Maîtrise d’œuvre en phase travaux: BEG Ingénierie (structure et étanchéité), Serted (fluides); Dekra (contrôle).

Opérateurs des superstructures de l’îlot B3 C3: Lazard Group (1O OOO m2 de bureaux); Apsys (47 logements locatifs haut de gamme), Batigère (92 logements); Adim Est & OH Metz (49 logements sociaux); Claude Rizzon (29 logements); Aegide-Domitys (résidence pour seniors).

Investissement: 33O millions d’euros dont 16O millions d’euros pour le centre commercial, 12O millions d’euros pour les logements et bureaux et 5O millions d’euros pour les travaux preneurs.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X