Energie

Nouveau rachat de Vinci Energies en Europe du nord

Mots clés : Concurrence - Entreprise du BTP

Avec l’acquisition d’Eitech, la filiale du groupe Vinci emploie désormais 3500 collaborateurs dans les pays scandinaves pour un chiffre d’affaires supérieur à 650 millions d’euros.

 

Vinci Energies s’immisce un peu plus sur le marché nordique. La filiale du groupe Vinci a annoncé l’acquisition d’Eitech, une compagnie suédoise spécialiste des travaux électriques et de l’ingénierie pour les secteurs de l’industrie, des infrastructures et de la construction. L’opération, dont le montant n’a pas été communiqué, porte sur la totalité du capital.

Fondée en 1994, l’entreprise qui emploie 1200 collaborateurs dispose d’un fort maillage local avec 26 sites, de Malmö dans le sud du pays à Kiruna dans le nord. En 2016, son chiffre d’affaires s’est élevé à 200 millions d’euros.

Après le rachat du norvégien Infratek et de l’allemand Horlemann, annoncé la semaine dernière, Vinci Energies poursuit sa conquête de l’Europe du nord, et plus particulièrement dans les pays scandinaves. Sur ce territoire, la filiale regroupe désormais 3500 collaborateurs pour un chiffre d’affaires supérieur à 650 millions d’euros.

Depuis le début de l’année, Vinci Energies a fait l’acquisition de 24 entreprises, représentant un chiffre d’affaires global, en année pleine, de 1,1 milliard d’euros.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X