Ingénierie

« Nous proposons aujourd’hui des projets clés en main», Benoît Clocheret, DG d’Artelia

Mots clés : Conception

Benoît Clocheret, directeur général de l’ingénieriste Artelia, dévoile au « Moniteur » sa stratégie de développement.

Alors que le BTP ne voit pas encore la reprise, quelles sont vos perspectives ?

Benoît Clocheret: Elles sont très encourageantes, voire plutôt bonnes ! Après avoir connu la croissance en 2014 (+3% sur un an, à 364 millions d’euros de chiffre d’affaires), nous espérons approcher les 400 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, en améliorant encore notre résultat opérationnel, qui avait crû de plus de 8% en 2014 pour atteindre 15,6 millions d’euros. Les prises de commandes sont quant à elles à un bon niveau, y compris en régions, ce qui n’était pas évident a priori. Nous sommes donc confiants pour l’année qui vient.

 

Comment comptez-vous soutenir cette croissance ?

B.C : En suivant rigoureusement les axes stratégiques que nous avons définis à l’horizon 2020. Ils sont au nombre de trois. Le premier consiste à défendre et conforter notre position de leader de l’ingénierie indépendante en France (+3% d’activité en 2014 par rapport à 2013), dans un contexte budgétaire complexe pour les collectivités.  Dans le bâtiment, nous sommes présents sur tous les segments sachant que notre technicité et notre valeur ajoutée s’expriment pleinement sur les projets de grande ampleur, que ce soit en termes de taille ou de complexité : IGH, hôpitaux, centres commerciaux, hôtellerie de luxe ou data centers en sont quelques exemples. Nous sommes également l’acteur historique de référence dans le domaine de l’eau (barrages, traitement de l’eau, protections contre les inondations et les pollutions…).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X