Entreprises de BTP

Nord-Pas-de-Calais : le siège « différé », mais le foncier acquis

La commission permanente du conseil régional Nord-Pas-de-Calais a finalement suivi le président Daniel Percheron : l’institution régionale acquiert, pour 6,86 millions d’euros ( 45 millions de francs) les droits à construire et les terrains prévus sur la ZAC Euralille 2. Mais la réalisation du projet est bien différée. La région a pris acte que l’enveloppe financière correspondant à l’avant-projet définitif s’établit à 121,5 millions d’euros ( soit 797 millions de francs, valeur septembre 1999), soit 4,56 millions d’euros ( 30 millions de francs) de surcoût par rapport au montant déterminé en juin 1999. Cette hausse découle des modifications de programme voulues par le maître d’ouvrage ainsi que de l’augmentation des prix du bâtiment. Elle déséquilibre quelque peu « l’équation financière » initiale, à savoir que les annuités de l’emprunt contracté pour l’opération devait être équivalentes au coût des loyers payés par la région. La solution qui se dessine : réétudier le projet pour revenir à un coût plus léger et, surtout, phaser la réalisation de l’opération qui ne sera pas achevée en 2004. Des décisions précises devraient être annoncées après la commission permanente de décembre prochain.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X