Aménagement

Noisy-le-Grand va accueillir le futur lycée international de l’Est parisien

Le futur lycée international de l’Est parisien sera construit à Noisy-le-Grand (Seine-saint-Denis), a annoncé mercredi le président (PS) du conseil régional d’Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, lors des rencontres de l’Association des collectivités territoriales de l’Est parisien (ACTEP).
Avec une ouverture prévue vers 2010-2012, ce lycée « de 1.200 places », sera réalisé « en deux tranches », a précisé M. Huchon : une première phase de 800 places, dont 150 places en internat, puis une seconde de 400 places, avec le doublement de l’internat.

« Question centrale, emblématique » du rééquilibrage vers l’Est parisien, ce lycée sera un « critère d’attractivité » pour le territoire de l’ACTEP, a souligné M. Huchon.
Son implantation sera confirmée lors de l’adoption les 16 et 17 mars du nouveau programme prévisionnel immobilier de la région, a-t-il ajouté.

L’ACTEP entend être « partie prenante » du comité de pilotage de ce lycée, a indiqué Patrick Beaudoin, député-maire (UMP) de Saint-Mandé (Val-de-Marne), qui a passé le relais à Jean-François Voguet, sénateur-maire (PCF) de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) à la présidence de l’association.
L’ACTEP présentait par ailleurs mercredi sa contribution à la révision du schéma directeur de la région Ile-de-France (SDRIF). Elle réclame notamment la résolution du « plus gros bouchon d’Europe », sur le tronc commun A4/A86 (Val-de-Marne).
A ce sujet, le ministre délégué à l’Aménagement du territoire, Christian Estrosi, a souligné que le Comité interministériel d’aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT) d’octobre avait inclus ce projet parmi « les huit identifiés comme pouvant être réalisés » sous forme de contrat de partenariat public-privé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X