Recherche & développement

Nice présente le premier « boulevard connecté »

Mots clés : Chaussée - Eclairage - Eclairage urbain - Matériel - Equipement de chantier

Sur le boulevard Victor Hugo en plein centre-ville de Nice, 200 capteurs, installés en haut des lampadaires, dans la chaussée, sur des containers, permettent de collecter en temps réel des données sur la circulation, l’éclairage public, la propreté ou encore la qualité environnementale au service des habitants. L’expérimentation doit durer un an.

Une application sur votre smartphone qui vous indique une place de parking disponible à proximité ? Un éclairage qui s’adapte à la présence des passants ? Des conteneurs de déchets qui informent les services de la propreté de l’état de leur remplissage ? C’est possible. Et ça existe déjà. A Nice, boulevard Victor Hugo très précisément. La ville a en effet inauguré lundi 17 juin le premier « boulevard connecté » du pays.

200 capteurs placés sur 800 mètres de boulevard informent en temps réel les habitants et la municipalité. « L’installation physique a pris environ un mois », explique Olivier Seznec, directeur de la stratégie technologique de Cisco France. « Il nous a fallu adapter les système de contrôle des candélabres, dont un sur deux ou trois est équipé de capteurs. Nous avons profité du fait que les infrastructures techniques (électricité, fibre optique pour le wi-fi étaient déjà en place ».

Le boulevard désormais « connecté » permet à la Métropole de disposer d’une infrastructure technologique unique sur laquelle seront collectées, traitées et redistribuées les données relatives à 4 services publics : mobilité, éclairage public, propreté et environnement.

Les informations sont ensuite regroupées sur une plateforme technologique unique et sécurisée, développée par Cisco (voir Focus).

 

Gérer le flux automobile

 

Ainsi par exemple, pour les automobilistes à la recherche de places de stationnement qui représentent environ 25% de la circulation urbaine et mettent entre 20 et 30 mn des solutions de « stationnement intelligent » sont testées à Nice :

– les conducteurs ont accès depuis un smartphone ou une tablette à de l’information relative à la disponibilité des places de stationnement,  peuvent par le même moyen payer à distance

– la Ville, elle, possède désormais une vision fine du taux de saturation du stationnement en voirie dans un quartier et peut identifier les places disponibles à proximité. On pourrait ainsi imaginer une application indiquant aux conducteurs des places libres un peu plus éloignées du lieu où ils souhaitaient se garer initialement et les rendre attractives via une promotion tarifaire ;

Par ailleurs les caméras intelligentes peuvent mesurer l’occupation des zones de livraison pour en connaître la disponibilité mais surtout pour déterminer des règles de gestion au cas par cas : en réhabilitant une zone de livraison en place de stationnement à certaines plages horaires pour aider à la décongestion du trafic en ville.

 

Eclairage intelligent

 

Autre champ d’application : l’éclairage public qui représente généralement environ un tiers des coûts en électricité d’une ville. Les systèmes d’éclairage extérieur « intelligent » permettent de réaliser des économies importantes – en moyenne 30% de la facture – tout en garantissant la sécurité des passants.

Les capteurs mis en place à Nice permettent de gérer individuellement chaque candélabre. L’ajustement de l’intensité lumineuse peut ainsi être fait de manière extrêmement précise. Par exemple, un lampadaire augmentera automatiquement la quantité de lumière qu’il fournit lorsqu’un mouvement est détecté. A l’inverse, la lumière émise sera plus faible lorsqu’aucun mouvement ne sera identifié ou si l’intensité des phares des voitures est forte (à la sortie d’un tunnel par exemple). L’objectif à terme de l’expérimentation est d’identifier des règles de graduation de l’éclairage public en fonction de la présence d’usagers, du trafic et de la luminosité environnementale.

Le réseau d’éclairage public assume une deuxième fonction, comme « totem » de la ville, ou encore point d’irrigation numérique et électrique de tout le territoire. Les candélabres sont les points hauts alimentés 24h/24 permettant de supporter des équipements reliés au réseau Internet : routeurs, bornes wifi, capteurs (d’air, de bruit, d’humidité, de température et de luminosité) ou encore caméras. Les agents chargés de la maintenance peuvent savoir précisément quels lampadaires sont défectueux et remplacer immédiatement les unités critiques. Les agents peuvent consulter en mobilité toutes les informations techniques (tableau de bord, relevé terrain…) pour préparer, intervenir et faire leur rapport d’intervention de maintenance.

Il en va de même pour les services de propreté de la ville qui bénéficient de l’apport de « capteurs de remplissage » des bennes et conteneurs pour rationnaliser leur travail.

« Tout ceci est une expérimentation, rappelle Olivier Seznec. L’usage des données pour d’autres applications et surtout leur transformation en un modèle économique reste à inventer. Enfin, il faut que la Ville développe une transversalité entre tous ses acteurs ».

Une opinion confirmée par le maire de Nice, Christian Estrosi : « Cette expérimentation, avec la mise en place d’un tableau de bord global, nous fournira des outils d’aide à décision en temps réel. En disposant de la parfaite maîtrise de toutes nos données, nous pourrons les rendre accessibles aux acteurs locaux pour inventer de nouveaux services. »

Focus

Think Global

Cisco s’est associé à plusieurs start-up et entreprises innovantes qui ont apporté les composantes intergicielles (middleware) et logicielles de la solution. L’éco-système Think Global, formé de Citelum (éclairage public), Sude (mobilité) et Urbiotica (capteurs), joue un rôle majeur dans la dimension métier du projet. Siradel (société d’ingénierie et d’analyse de réseaux de communication) fournit la restitution en 3D de la ville pour les services de l’expérimentation.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X