Chantiers

NextRoad trace sa route

Née, en juin dernier, du rapprochement des entreprises Vectra et Qualys, la société NextRoad entend s’imposer comme « le leader français indépendant de l’expertise routière ». Jeune, la nouvelle entité n’en cache pas moins ses ambitions, tant en France qu’à l’international.

« Elle a tout d’une grande », comme disait, il y a quelques années, la publicité pour une marque automobile française fameuse. Créée officiellement en juin dernier, la société NextRoad a (déjà) des velléités de développement, tant en France qu’à l’international. Issue du rapprochement de Vectra et Qualys, la nouvelle entité possède un double savoir-faire : des compétences de bureau d’ingénierie et de contrôle, et fabriquant de matériels d’auscultation routière. « Nous avons toutes les compétences désormais pour accompagner les maîtres d’ouvrage, les maîtres d’œuvre et les gestionnaires publics et privés d’infrastructures dans la gestion de leur patrimoine et dans la réalisation de leurs projets – en phase amont, en phase travaux comme en phase aval », avance Pascal Tourret, président du directoire de NextRoad.

Réunissant 130 collaborateurs – dont 45 ingénieurs –, pour un chiffre d’affaires estimé à 16 millions d’euros, l’entreprise est aujourd’hui présente sur une dizaine de sites en France (Lyon, Reims, Dijon, Nîmes, etc.). « Notre volonté est désormais de nous développer dans l’ouest du pays, de sorte à disposer d’agences à trois heures les unes des autres », fait savoir le responsable. L’Europe fait également partie des plans de développement de NextRoad, tout comme l’Afrique – terre de prédilection de Qualys depuis les années 2000. « Nous pouvons accompagner les donneurs d’ordre français qui s’exportent à l’international », ajoute Pascal Tourret. Le nouveau « leader français indépendant de l’expertise routière », comme il se définit lui-même, est en outre implanté au Brésil.

 

L’indépendance comme étendard

 

 

Outre son développement national et international, NextRoad souhaite également diversifier son activité. « Si les secteurs routier et autoroutiers constituent notre cœur de métier, les besoins sont de plus en plus importants, et les compétences de plus en plus demandées, dans les secteurs ferroviaire, portuaire et aéroportuaire », indique le président. Et d’ajouter : « Le rail, tout particulièrement, est un mode de déplacement qui va se développer dans les années à venir. » D’autres secteurs d’activité font l’objet de toutes les attentions de la part de NextRoad, comme les centres commerciaux et les plateformes logistiques.

« Dans des secteurs où les liens entre les acteurs de l’expertise et les acteurs de la construction peuvent être particulièrement étroits, et dans un contexte où l’expertise routière publique a tendance à décliner, il est primordial aujourd’hui de disposer d’un nouvel acteur privé et indépendant », conclut Pascal Tourret.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X