Projets

New York : la tour passive la plus haute du monde pour le campus de Cornell Tech

Mots clés : Bâtiment d’habitation collectif - Bâtiment d’habitation individuel

Le chantier de la plus haute tour passive au monde vient de démarrer à New York, sur l’île Roosevelt. Il s’agit de la future résidence étudiante du campus de Cornell Tech, qui comprendra 350 logements répartis sur 26 étages.

Le passif, connu en Europe depuis 25 ans, a fait son apparition il y a environ 10 ans aux USA avec la construction de la BioHaus sur les rives du lac Turtle River dans le Minnesota. Bill de Blasio, le maire de New York, a annoncé au printemps dernier qu’il souhaitait prendre appui sur le standard passif pour atteindre son objectif ambitieux : une réduction à hauteur de 80% de CO2 d’ici à 2050. Arrivant à point nommé dans ce contexte, la plus haute tour passive du monde s’élèvera en 2017 au sein du campus de Cornell Tech sur l’île Roosevelt. Elle l ogera 2 000 personnes sur 185 000 m². Pour répondre au standard de la Passivhaus Institut de Darmstadt, elle consommera de 60 à 70% de moins d’énergie que les gratte-ciel conventionnels. Elle dépassera de 6 étages l’actuelle plus haute tour passive : RHW.2 à Vienne en Autriche. Handel Architects est responsable de la conception de cette tour qui offrira toute l’année un confort climatique maximum sans chauffage actif ni système de refroidissement. Afin de répondre aux contraintes financières des logements étudiants, les architectes ont choisi pour la façade un système de panneaux métalliques préfabriqués avec des fenêtres à triple vitrage posées en usine. Le reste du campus, qui sortira de terre dans les 20 prochaines années pour environ 2 milliards de dollars sera tout aussi écologiquement novateur.

 

Sources : « World’s Tallest Passive House Breaks Ground on Roosevelt Island » – New York Times – 12/06/2015 –      Article en anglais

               « Le passif à la conquête de l’Amérique du Nord » – Maison passive – 17/07/2015 – Article en français

 

« Cet insolite a été sélectionné par le service documentation du Moniteur. Extrait de la presse internationale, il est restitué en l’état. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X