Emploi / Formation

Naissance de la Fédération des acteurs de la prévention

Née après la dissolution du syndicat de préventeurs et de coordonnateurs SPS, la Fédération des acteurs de la prévention ambitionne de faire reconnaître la prévention des risques comme un métier à part entière.

Des divergences de vues entre membres auront eu raison du syndicat de préventeurs et de coordonnateurs SPS, créé fin 2012. Après sa dissolution, cinq de ses anciens adhérents ont décidé de monter la Fédération des acteurs de la prévention (FAP). « Nous comptons actuellement une dizaine de membres et nous avons créé des représentations dans une douzaine de régions », indique Jean-Pierre Bontoux, président de la FAP.

La FAP souhaite intégrer en son sein, tous les acteurs de la prévention qu’ils soient coordonnateurs SPS, préventeurs, maîtres d’ouvrage, architectes, formateurs…

L’objectif de la Fédération des acteurs de prévention est double : faire reconnaitre la prévention comme un métier et non comme une mission ou une fonction et apporter une assistance technique et juridique aux acteurs de la prévention.

« Nos premières actions iront en direction des pouvoirs publics et de maîtres d’ouvrage, explique Jean-Pierre Bontoux. Nous devons convaincre de notre utilité pour faire cesser les pratiques de prix bradés exercés par certains. Vendre un plan général de coordination 30 euros n’est pas possible, tout comme de suivre 70 missions en même temps ! »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X