Innovation produits

Mortier de chanvre pour doublage intérieur

Ce complexe, à base de chaux et de granulats de chanvre, améliore l’isolation du bâti tout en laissant respirer le bâtiment. La solution s’applique en neuf comme en rénovation, sur tous les types de supports minéraux.

En matière de performance énergétique, rien ne vaut une bonne isolation par l’extérieur. Mais si la technique est relativement simple à gérer lors de la construction d’un ouvrage neuf, « elle génère des contraintes très fortes dans le domaine de la rénovation », souligne Philippe Septier, responsable marketing BCB (Baltazard1Cotte Batiment), « sans parler des impératifs de préservation architecturale, la France étant, en la matière, très attachée à la qualité de son patrimoine ». D’où l’idée de développer une solution par l’intérieur, qui vienne renforcer les performances de l’existant tout en augmentant la part de marché du maçon. « La plupart des produits existants nécessitent en effet d’être fermés via la pose de plaques type BA 13 ou Fermacell, des techniques qui relèvent traditionnellement des plaquistes ou des peintres ». La proposition de BCB consiste en un doublage d’isolation à base de chanvre et de chaux, exempt de tout solvant et cosolvant, applicable en fortes épaisseurs (5 à 20 cm) sur tous les types de supports minéraux (pierre, brique, pisé, torchis, parpaings, béton.)

Une solution respectueuse de l’environnement

Cette solution procure aussi une empreinte environnementale vraiment discrète. Le bilan en énergie grise est de 50 kW/h/m3, « à comparer, en modulant ces résultats en fonction des épaisseurs, aux 250 kW/h/m3 de la laine de verre ou aux 450 kW/h/m3 du polystyrène », argumente Philippe Septier. La culture du chanvre, exempte de traitements phytosanitaires est, par ailleurs, peu gourmande en eau et s’effectue sur des surfaces habituellement laissées en jachère par assolement triennal.

La mise en œuvre est manuelle (jetée truelle), entre mur et banche ou par projection mécanique. Cette solution de doublage, qui s’applique en construction neuve, respecte l’ensemble des formes constructives (ouverture, décrochement) via la simple pose d’un coffrage de réservation, tout en permettant de rattraper aisément, à l’avancement, tous les problèmes liés à la présence d’interstices, de creux ou d’écarts de planéité importants. La stabilité dimensionnelle du produit exclut les phénomènes de tassement et assure une répartition homogène de l’isolation. Le pH élevé de la chaux aérienne élimine de surcroît les risques d’agressions bactériologiques, cryptogamiques ou d’insectes. Le tout sans alourdir la structure du bâtiment grâce à une masse volumique relativement faible (440 kg/m3 pour un dosage en chaux à 330 kg/m3).

Un autre avantage dû à la chaux, le maintien de l’échange hydrique entre l’intérieur et l’extérieur. Un avantage face à d’autres concurrents écologiques qui nécessitent la pose d’une plaque de finition revêtue d’une peinture microporeuse. Cet interface, qui présente des qualités de perméance inférieures à celles du matériau isolant mis en œuvre, tire donc vers le bas les performances finales en la matière », affirme Philippe Septier. Côté finition, le doublage isolant en mortier de chanvre (couleur gris beige clair) propose, quant à lui, toute une panoplie de solutions esthétiques en cohérence avec le système employé. Elle peut aller d’un simple badigeon au lait de chaux, pour des budgets réduits, à des enduits chaux plus épais (Tradical sable ou Tradical Décor). L’utilisation d’une chaux aérienne formulée, autrement dit « un mélange contenant 75 % de chaux aérienne, complété par un liant hydraulique, améliore le temps de séchage, qui est en moyenne, de 2 cm par semaine, et accélère la dureté dans le jeune âge du produit ». Quant au coût, il se situe dans une fourchette de 95 à 130 € HT/m2, fourni posé, prix incluant une finition minimale.

Paru dans les CTB n° 298 de juin-juillet 2010

 

Vous êtes intéressé par le thème Innovation produits ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X