Transport et infrastructures

Montpellier inaugure une ligne de tramway circulaire

Mots clés : Transport collectif urbain

Avec le bouclage de la ligne 4 de tramway, Montpellier dispose désormais d’une ligne circulaire de 9,2 km autour du centre-ville. Une configuration qui facilite les correspondances au sein du réseau.

La section de tramway que doit inaugurer vendredi 1er juillet la métropole de Montpellier, en présence du Premier ministre Manuel Valls, ne mesure que 1 200 mètres, mais sa mise en service aura un impact sur l’ensemble du réseau. Ce maillon, qui relie la place de l’Observatoire à la place Albert-1er, vient boucler la ligne 4, présentée comme «la première ligne circulaire de tramway de France».

Mise en service en avril 2012, cette ligne fonctionnait jusqu’ici comme un anneau ouvert. Longue de 9,2 km, elle ceinture désormais entièrement le centre-ville, avec 18 stations et 10 points de correspondance. Elle sera desservie au rythme d’une rame toutes les 8 minutes aux heures de pointe et devrait transporter 25 000 voyageurs/jour. «Nous passons d’un système de lignes à un système de réseau, explique Yves Nurit, directeur général adjoint des services de Montpellier Méditerranée Métropole. Jusqu’ici, l’usager qui voulait passer d’une ligne à l’autre devait changer de mode de transport, ce qui entraînait une perte de clientèle. Désormais, il pourra le faire en empruntant la circulaire. C’est le parcours qui devient important et non plus la ligne.»

 

Une circulaire empruntant son tracé aux trois autres lignes

 

La création d’une ligne circulaire n’était pas prévue dans le projet initial de l’ex-agglomération de Montpellier. Celle-ci avait programmé la réalisation de trois lignes de tramway, devant se croiser devant la gare Saint-Roch. La première traversait diamétralement le centre-ville, la ligne 2 le contournait par l’est avant de rejoindre la gare, la ligne 3 aurait dû le contourner par le sud. C’est en lançant le projet de la ligne 3, en 2009, que l’agglomération de Montpellier décide la création d’une ligne circulaire, empruntant son tracé aux trois autres lignes. Cette nouvelle configuration présentait deux avantages: multiplier les possibilités de correspondance et rendre plus directes les lignes 2 et 3 dans la traversée du centre-ville. La ligne 4 a donc été réalisée en temps masqué, concomitamment avec la ligne 3. Elle n’a presque rien coûté en termes d’infrastructures puisqu’elle reprend les tracés des lignes 2 et 3. Tout au plus aura-t-elle nécessité l’installation de trois appareils de voie supplémentaires et la pose de 70 m de rails pour permettre le rebroussement des machines au terminus de la place Albert-1er. Les rames qui la parcourent ont été prélevées sur le contingent des lignes 2 et 3, rendues plus courtes.

 

Moratoire sur la ligne 5

 

Lors de sa mise en service, en 2012, l’anneau restait toutefois ouvert. La section manquante était inscrite dans le projet de la ligne 5, qui aurait dû être mise en chantier courant 2014. Mais en mars de cette année-là, Philippe Saurel, nouveau président de l’agglomération, devenue métropole, annonce un moratoire sur la ligne 5. L’ajournement n’est toutefois pas total: le nouvel élu décide de réaliser le morceau de la ligne 5 qui permet de boucler la circulaire. Le chantier, engagé en novembre 2014, a mobilisé 44 millions d’euros. Il aura permis la requalification, de façade à façade, de trois des boulevards qui bordent le centre historique, dont le boulevard du Jeu-de-Paume, appelé à devenir l’une des nouvelles artères commerçantes de Montpellier.

La ligne 5, quant à elle, a été remise à l’étude et pourrait être réalisée par phases. La priorité serait donnée à la partie nord de la ligne, qui doit desservir notamment le campus universitaire. Le président de la Métropole souhaite, en revanche, revoir le tracé de la partie ouest, ce qui nécessitera une nouvelle DUP.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X