Entreprises de BTP

Mondial du bâtiment : une nouvelle charte pour accompagner la maîtrise d’ouvrage dans le recyclage des déchets

Mots clés : Gestion des déchets - Maîtrise d'ouvrage

Ce guide méthodologique élaboré par plusieurs maîtres d’ouvrage veut aider les donneurs d’ordre et les maîtres d’œuvre dans l’intégration des clauses déchets dans le cahier des clauses techniques et particulières (CCTP) et des contrats cadres.

 

Une nouvelle charte pour sensibiliser la maîtrise d’ouvrage au reyclage des déchets. Plusieurs acteurs de la maîtrise d’ouvrage dont Paris Habitat, Bouygues Immobilier, SNCF et la société du Grand Paris ont présenté au salon Batimat un guide méthodologique visant à aider les donneurs d’ordre à formuler leurs exigences en matière de gestion des déchets, principalement issus du second œuvre.

Cet ouvrage élaboré au sein de la plateforme collaborative Démoclès doit permettre de répondre à l’objectif de 70% de valorisation des déchets de construction et de démolition d’ici 2020 fixé par la loi de transition énergétique. Le BTP, l’un des plus gros contributeurs, génère 11 millions de tonnes de déchets du second œuvre, dont seulement 30% sont recyclés.

« Cet ouvrage se veut pragmatique, nous explique une porte-parole de Recylum. Il offre à la maîtrise d’ouvrage la possibilité d’exprimer clairement leurs besoins en matière de dépose sélective des matériaux du second œuvre ». Ce guide d’une cinquantaine de pages revient sur les principales étapes de la gestion des déchets, du diagnostic déchets qui permet au maître d’ouvrage d’identifier les flux que va générer son chantier et cibler les filières de valorisation, jusqu’à la traçabilité qui lui permettra de s’assurer qu’ils ont bien été orientés vers les filières de valorisation. Au total, onze thèmes regroupent l’ensemble des clauses déchets à intégrer dans les cahiers des charges (réduction de la production de déchets, logistique, valorisation des déchets…).

Cet ouvrage a été élaboré dans le cadre du projet Démoclès, une plateforme collaborative initiée fin 2014 qui vise à améliorer les pratiques en matière de prévention et de gestion des déchets du second œuvre issus de chantiers de réhabilitation lourde et de démolition. Elle réunit aujourd’hui plus de 70 partenaires représentatifs de la Maîtrise d’ouvrage/Maîtrise d’œuvre, des entreprises de travaux, des gestionnaires de déchets et des filières valorisation.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X