Transport et infrastructures

Modification de l’APS Lyon-Turin : les tunnels devront accepter le fret

Pour satisfaire aux nouvelles normes de sécurité, les tunnels de Dullin et L’Epine sur la future LGV Lyon-Turin devront être bitubes.

Dans le cadre de l’avant-projet sommaire de la LGV Lyon-Turin, le gouvernement demande à Réseau Ferré de France d’en profiter pour abaisser leur profil en long de manière à ce qu’ils acceptent aussi le fret.

Pour Jean-Pierre Vial, vice-président du conseil général de la Savoie, « avec cette solution, le fret resterait durablement dans une cluse de Chambéry déjà engorgée ». Louis Besson, président de la commission intergouvernementale, justifie au contraire ce choix financier « sage ».

Au cours de sa session privée du 5 février, le conseil général de la Savoie a réaffirmé son attachement au projet et constaté les retards. « Pour continuer à bénéficier de financements européens, le chantier du tunnel international doit avoir commencé avant 2013 s’inquiète Patrice Raulin, le président du Lyon-Turin Ferroviaire. C’est encore possible, mais nous n’avons plus de marge de sécurité ». Et RFF affirme « ne plus être en mesure de livrer la section française Saint Exupéry – Chambéry pour les JO d’Annecy 2018 ».

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X