Réalisations

Mexique : Las Pozas, un jardin de béton surréaliste

Mots clés : Béton - Manifestations culturelles

En plein milieu de la jungle mexicaine, à Xilitla, le poète et millionnaire Edward James a réalisé entre 1962 et 1984, plusieurs constructions et sculptures de style gothique, mésopotamien et égyptien. Inspirées par la végétation de la Huasteca et le mouvement surréaliste, les constructions de Las Pozas composent un jardin fantasmagorique entre béton et nature.

Le jardin Las Pozas est situé dans le sud-est de l’État mexicain de San Luis Potosí, à 1 km au nord de la commune de Xilitla dans la forêt tropicale qui couvre une zone de moyenne montagne. Il s’étend sur plus de 32 ha et comprend un réseau de cascades naturelles et d’étangs qui ont donné leur nom au site. Entre 1962 et 1984, le poète et mécène Sir Edward James a réalisé, avec des artisans locaux, 36 constructions et sculptures en béton de style gothique, mésopotamien et égyptien, inspirées par la végétation de la Huasteca et le mouvement surréaliste. Ainsi, le site est ponctué d’une trentaine de folies et de fabriques, d’immenses sculptures surréalistes en béton, s’élevant parfois sur quatre étages. Les nombreux sentiers du jardin sont agrémentés d’escaliers, rampes, ponts et passerelles étroites et sinueuses qui traversent la vallée. Outre les bassins, la plupart des réalisations n’ont jamais eu aucune utilité : des escaliers qui se terminent sur un mur de pierre, des piliers solitaires dans la jungle, l’ensemble a créé un jardin d’Eden surréaliste. Ici, le béton se fait végétation, animal ou être imaginaire. En 2007, la Fundación Pedro y Elena Hernández, la société Cemex et le gouvernement de l’État de San Luis Potosí ont acheté Las Pozas et créé Fondo Xilitla, une fondation dédiée à la préservation et à la restauration du site. La végétation tropicale commençant à fortement dégrader les structures en béton, le site a été enregistré fin 2009 sur la liste indicative d’inscription comme patrimoine mondial de l’Unesco et sa restauration a débuté en 2012.

 

Sources : « Las Pozas Extraordinary sculpture garden created by an eccentric English poet » – Atlas obscura – Article en anglais

               « El Jardín de las Pozas de Xilitla » – Novatur – 11/10/2014 – Article en espagnol

 

« Cet insolite a été sélectionné par le service documentation du Moniteur. Extrait de la presse internationale, il est restitué en l’état. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X