Réalisations

Menaces sur la « Petite Bibliothèque Ronde » de Clamart

Mots clés : Bibliothèques, centres de documentation et de consultation d'archives

C’est notre confrère Le Figaro qui s’en émeut. Pour de prétendues raisons de sécurité et de rénovation, la mairie de Clamart (Hauts-de-Seine) a demandé la fermeture de la célèbre «Petite Bibliothèque ronde» à partir du 1er juillet… Mais l’association résiste, persuadée d’être définitivement expulsée des lieux.

La Petite Bibliothèque Ronde, anciennement « La Joie par les livres », est installée depuis 1965 dans le quartier de la cité de La Plaine, au Petit-Clamart. Classée au titre des monuments historiques depuis 2009. Le célébrissime bâtiment, construit par les architectes Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet (Atelier de Montrouge) est constitué de pièces circulaires de plain-pied. Mais voici peu de temps, la Ville a demandé à l’établissement de fermer ses portes pour des travaux de rénovation et de sécurisation (présence supposée d’amiante et cambriolages récents), lesquels pourraient prendre plusieurs années, sans aucune garantie que l’activité pourra reprendre un jour.

Pour la période des travaux, la mairie a proposé à l’association de continuer son travail dans un local mis à sa disposition dans un autre quartier, voire en lien avec la section jeunesse de bibliothèque municipale voisine. Deux possibilités que l’équipe a refusées. Cette méfiance s’explique par la crainte que la Ville se serve de cette délocalisation provisoire pour expulser définitivement l’association du bâtiment emblématique, où seraient installés d’autres projets municipaux. Ce que la mairie nie avec fermeté…

Mais l’association ne sera pas rassurée tant qu’elle n’aura pas obtenu un calendrier précis des travaux et les garanties effectives de son retour dans les lieux.

Une pétition en ligne demande le maintien de la bibliothèque dans ses murs…

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le
    Ce joyau de la littérature pour enfants a déjà échappé à la fermeture en 2006. Sauvée après une occupation citoyenne des lieux qui a duré 14 jours et 13 nuits, elle poursuit ses missions de porte d’entrée vers les livres pour les habitants de son quartier, populaire, de prédilection. La municipalité veut l’envoyer dans un quartier du centre ville où elle ne ferait plus bibliothèque. Cherchez l’erreur ! Inquiétant quand on sait avec quelle avidité cette commune cherche du terrain tout azimut pour faire du faux Haussmann, très cher….
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X