Chantiers

Mélodie en sous-sol au Lutetia

Mots clés : Hôtels et pensions de famille

Les reprises en sous-œuvre opérée en plein Paris ont nécessité le forage de 250 micropieux en sous-structure avec une fouille sur 3 000 m².

En cent ans d’histoire, l’hôtel Lutetia n’avait encore jamais subi de restructuration lourde. Son propriétaire, le Groupe Alrov s’est engagé à conduire en moins de trois ans la rénovation complète de ce fleuron de l’hôtellerie parisienne Art Déco bâti entre 1907 (pour le bâtiment principal) et 1930.

Après plus d’un siècle, l’objectif est de transformer entièrement l’établissement en améliorant son confort et son standing pour le transformer en palace avec notamment un espace piscine/spa, de nouveau locaux techniques, cuisines, cave, cellier et chambres froides. Toute la superstructure, les étages et les chambres seront rénovés sous la conduite de l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Les trois salons historiques (Président, Saint-Germain et Borghèse) et leur structure seront conservés.

Vidés en 2014, les bâtiments ont été curés, déplombés et désamiantés pendant sept mois. Début 2015, Eiffage a entrepris les travaux de reprise en sous-œuvre sur les 3 000 m² d’emprise au sol des six bâtiments et a opté pour la technique par micropieux : 250 micropieux de 12 à 17 m de profondeur reprenant chacun 15 à 130 tonnes pour suspendre provisoirement ou définitivement les structures existantes, assurer la restructuration et la création des nouveaux murs périmétriques ou poteaux en sous-sols.

Un chantier technique et complexe dans un environnement urbain très dense avec un seul accès par la rue de Sèvres. Pour l’évacuation par camion des 15 000 m3 de terres excavées, deux ponts Bailey (structure métallique préfabriquée issue du génie militaire) ont été installés entre le rez-de-chaussée et le sous-sol. Pourtant, le chantier reste totalement invisible de l’extérieur.

 

 

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Groupe Alrov

Architecte : Jean-Michel Wilmotte (Wilmotte & Associés)

Management de projet : Mace

Bureau d’études : Sfica

Gros oeuvre : Eiffage Construction (lots infrastructure et superstructure)

Travaux: début en été 2014, fin printemps 2017

Budget : 100 M€, dont 10,5 M€ reprise en sous-œuvre et 8,5 M€ en superstructure

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X