Economie

Matériaux de construction : enfin le printemps !

Mots clés : Béton - Produits et matériaux

Le premier trimestre 2017 s’inscrit sur une tendance très encourageante, de l’ordre de + 2,4 % sur un an pour les granulats et de + 5,1 % pour le béton prêt à l’emploi, annonce l’Unicem dans sa lettre mensuelle de conjoncture.

« Après deux premiers mois de l’année perturbés par les effets des intempéries hivernales, le mois de mars semble enfin dessiner la tendance conjoncturelle de fond pour ce début 2017 », se réjouit l’Unicem dans sa lettre mensuelle de conjoncture.

Ainsi, bien qu’en recul de 7,2 % par rapport au rebond de + 16,5 % de février, l’activité des granulats en mars s’inscrit à la hausse sur un an : + 4,7 % par rapport à mars 2016 (données cvs-cjo).

Au premier trimestre 2017, la production de granulats est ainsi en hausse de 2,4 % sur un an.

Du côté du béton prêt à l’emploi, le mouvement de reprise est encore plus net : la production enregistre une progression de + 11,2 % par rapport à mars de l’an dernier. L’activité du BPE s’est sensiblement raffermie entre le dernier trimestre de 2016 et le premier trimestre de 2017 (+ 1,8 %) et affiche désormais une hausse de + 5,1 % au regard du premier trimestre de 2016.

L’Unicem estime, selon des données provisoires, que le marché pourrait ressortir sur une tendance proche de + 2 % sur un an au cours du premier trimestre 2017. Il profite en effet de l’embellie dans le secteur de la construction : le solde d’opinions des entrepreneurs sur l’activité prévue se redresse ainsi sensiblement et les carnets de commandes semblent se regarnir, aussi bien dans le segment du gros oeuvre que celui du second oeuvre. Et les dernières données de la construction pour le premier trimestre 2017 confirment leur optimisme (progression des demandes d’autorisations pour les surfaces de locaux  de + 2,2 % sur un an, de +15,9 % sur un an pour les permis de construire des logements).

Dans le sillage des autres indicateurs de la construction, le climat des affaires semble également s’éclaircir sensiblement dans les travaux publics au premier trimestre 2017. Les perspectives d’activité retrouvent un solde inédit depuis avril 2007. Le gonflement récent des carnets de commandes relève désormais autant de la clientèle publique que privée.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X