Environnement

Marseille : la pollution à l’échelle du quartier

Mots clés : Qualité de l'eau, de l'air et du sol

Les habitants de l’agglomération Marseillaise peuvent désormais connaître le nombre de microgrammes d’oxyde d’azote autour de chez eux.

Grâce à la mise en place de 303 points de mesures répartis dans Marseille entre 2001 et 2005 et au logiciel STREET, l’association Atmopaca, en charge de la surveillance de la qualité de l’air sur la région marseillaise, a réalisé une carte indiquant la moyenne de dioxyde d’azote en microgrammes par m3 dans les quartiers de Marseille et sa périphérie .
Ainsi, cette carte permet de mettre en évidence le comportement des différents secteurs.
Questionné sur l’évolution qui a pu s’opérer durant le temps écoulé entre les relevés et la publication de la carte, Dominique Robin, Directeur d’Atmopaca a répondu que « la situation a pu changer, depuis, sur certains axes notamment grâce au tramway mais globalement, on tend plutôt à la stabilité ».

Un outil essentiel pour les maîtres d’ouvrages
Pas encore mise en ligne sur le site de l’association marseillaise, c’est, pour l’instant, le site du réseau associatif Ecoforum qui héberge la carte.
Pour Victor Hugo Espinosa, Président d’Ecoforum, c’est la prudence vis-à-vis des institutions subventionnant Atmopaca qui fait que cette dernière a mis en ligne le rapport complet de l’étude sans la carte. Mais, fort de son réseau de connaissances dans le milieu et de son indépendance, il a fait en sorte que la carte soit tout de même portée à la connaissance du public, en proposant de l’héberger sur son site.
En effet, cet outil représente une aide à la décision, « un conseil visuel et chiffré » en direction des acteurs politiques et oblige ces derniers à mieux intégrer ces éléments dans le futurs Plan de Déplacements Urbains (PDU) et les choix d’aménagement de la ville comme l’emplacement des écoles, aujourd’hui trop souvent implantées dans de zones de dépassement de la valeur limite en dioxyde d’azote.



Focus

Informations sur la carte


Les triangles représentent les stations de mesure à proximités des axes routiers, les ronds, les stations de mesure en site urbain ou périurbain, et les étoiles, les emplacements des établissements scolaires.
Objectif de qualité fixé par le Ministère de l’écologie pour le dioxyde d’azote 40 microgrammes par mètre cube en moyenne annuelle.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X