Commande publique

Marchés publics : les recettes d’un bon sourcing

Mots clés : Maîtrise d'ouvrage

Identifier les acteurs, les technologies, les us et coutumes d’un domaine de la construction constitue une étape préalable à tout montage de projet qui permet d’optimiser les coûts. Le sourcing amène le maître d’ouvrage à être en phase avec l’état de l’art d’un secteur et l’aide à ne pas se tromper. Cette phase de collecte d’informations doit cependant s’effectuer très en amont et de façon totalement déconnectée des consultations.

La pratique du sourcing dans la commande publique est aujourd’hui encouragée et même recommandée. Juridiquement, la directive européenne sur les marchés publics 2014/24/UE en cours de transposition en droit français consacre cette étape préalable à la passation des marchés publics en ses articles 40 (consultations préalables) et 41 (participation préalable de candidats ou de soumissionnaires). « La logique est de pouvoir recueillir des avis d’experts. Le tout est de ne pas fausser la concurrence », décrypte Thomas Rouveyran, avocat associé du cabinet Seban et associés. La Direction des affaires juridiques des ministères économiques et financiers appuie la démarche dans son Guide de bonnes pratiques en matière de marchés publics (version 2014) et son guide pratique de l’achat public innovant.

Pourquoi un tel attrait pour cette pratique issue du monde de l’achat, y compris dans les marchés publics de travaux ? Parce qu’elle permet d’acheter juste et en toute sécurité (retrouvez notre enquête). Les professionnels interrogés dans le cadre de cette enquête ont livré une série de conseils sur la méthode pour mener un sourcing efficace et sur les précautions à prendre pour ne pas risquer d’être taxé de favoritisme. Revue de détails.

 

Comment faire du sourcing ?

 

La collecte d’informations techniques, sur les acteurs en présence, sur leurs méthodes de fonctionnement, de travail, sur leurs us et coutumes peut s’effectuer par différentes voies :

–    Les revues techniques, la recherche Internet, les retours d’expériences d’autres maîtres d’ouvrage (benchmark) apportent un premier niveau d’informations.  

–    Les salons professionnels sont l’occasion de rencontrer les opérateurs économiques.

–    Les rencontres professionnelles organisées par des organismes tels les chambres de commerce et/ou par le maître d’ouvrage lui-même. La Ville de Paris, la région Centre organisent...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X