Industrie/Négoce

Marc Brevière (Groupe Aldes) : « Notre nouveau positionnement, c’est l’art de vivre sain »

Le groupe français Aldes, spécialisé dans la qualité de l’air et le confort thermique, profite de ses 90 ans pour redessiner son positionnement de marque. Au-delà des systèmes de ventilation qui ont fait son succès, l’industriel veut désormais être perçu comme acteur majeur de l’amélioration de la qualité de l’air dans les bâtiments, comme l’explique Marc Brevière, vice-président du groupe en charge du marketing.

Le Moniteur : A l’aube de ses 90 ans, le groupe Aldes fait peau neuve avec un nouveau positionnement de marque axé sur « l’air sain » et le « consommateur d’air ». Qu’est-ce qui a poussé ce changement ?

Marc Brevière : Fin 2014, nous avons réalisé une étude auprès de 3 000 foyers en France, en Allemagne et en Chine pour déceler les usages et les attitudes des occupants vis-à-vis de nos métiers que sont la ventilation et le confort thermique. La préoccupation majeure qui en est ressortie est celle en faveur d’un air plus sain à l’intérieur du bâtiment. Nous avonc donc choisi de baser notre nouvelle dynamique de conquête sur les besoins réels des clients et le concept « Healthy living » (« art de vivre sain »), que nous lançons au niveau international, est la concrétisation de ce repositionnement. Notre discours s’oriente vers les professionnels qui vendent et installent nos produits, mais aussi vers l’utilisateur final, le « consommateur d’air ».

 

Pour appuyer ce repositionnement, vous annoncez le lancement de 20 nouveaux produits entre 2015 et 2016. A quelle demande correspond cet effort d’innovation conséquent ?

M. B. : Nos nouveautés touchent le marché de la rénovation mais aussi le neuf. D’ici fin mai, trois premiers produits vont être lancés. Le premier est un système de ventilation très simple à installer conçu pour la rénovation des écoles : un vaste marché selon nous car 60% des classes d’écoles en France ne sont pas ventilées. Le deuxième est une ventilation double flux décentralisée et presque « miniaturisée » (une vingtaine de centimètres de large), adaptée à la rénovation dans le résidentiel. Enfin, nous procédons à une extension de notre gamme avec une ventilation double flux destinée au haut de gamme pour les grandes maisons. C’est un marché important en valeur pour nous.

Comment se positionne Aldes dans les débats actuels sur les économies et les performances énergétiques ? Sur la norme européenne ErP qui entrera en vigueur début 2016 pour les équipements électriques énergivores ?

M. B. : Aldes a toujours été moteur et acteur dans les débats nationaux autour des économies d’énergie et de la rénovation énergétique. Cet engagement se retrouve dans tous nos produits, c’est la base de tout développement pour nous. Concernant la consommation énergétique de nos systèmes, 100% de nos produits répondront à la norme ErP dès le 1er janvier prochain car nous avons largement anticipé ces exigences. Selon nous, elle va entraîner un nivellement des produits par le haut, c’est une bonne chose pour l’industrie. Nous avons toujours appelé de nos voeux les réglementations qui vont vers les économies d’énergie, car nous sommes bien placés dans ce domaine-là.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X