Projets

Marc Barani remporte le concours pour l’Ecole nationale supérieure de la photographie d’Arles

Mots clés : Architecte

Réuni le 12 juin 2014, le jury du concours pour la relocalisation de l’École nationale supérieure de photographie à Arles a désigné l’équipe niçoise de Marc Barani comme lauréate de la consultation.

Des cinq finalistes retenus au début mars 2014, Marc Barani – Equerre d’argent 2008 et Grand Prix national de l’architecture 2013 – atteint l’objectif en décrochant la maîtrise d’œuvre de la relocalisation de l’Ecole nationale supérieure de la photographie d’Arles (ENSP). «Le projet s’articule autour de deux figures simples et historiques de la ville d’Arles: d’une part, la halle, en référence au patrimoine industriel de la ZAC des Ateliers qu’il va rejoindre – sa toiture soulevée par quatre blocs de béton flotte au-dessus du parvis et assure la continuité urbaine – et, d’autre part, le patio minéral, ancré dans son sol. Par-delà les correspondances entre photographie et architecture – regard, cadrage, lumière, mouvement – ce projet a pour ambition de capter le vivant et de le mettre au cœur du processus de création; ce qui est aussi, le but ultime de la photographie», décrit l’architecte dans la notice de présentation de son projet.

Les équipes d’architectes non retenues à l’issue de ce concours sur esquisse étaient, dans l’ordre de classement des projets: Rudy Ricciotti, Francis Soler, Corinne Vezzoni et associés, Eduardo Souto de Moura.

Actuellement implantée à l’ouest des Arènes – rue des Arènes, précisément – l’ENSP, qui forme depuis bientôt 30 ans des photographes internationalement reconnus, rejoindra le périmètre de la ZAC des Ateliers, près de la future tour de Frank Gehry qui abritera la Fondation Luma pour l’art contemporain.

Le projet a pour objectifs de lui donner des locaux adaptés à l’évolution de ses missions, au moment de son inscription dans l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche, et propres à répondre tant à l’évolution des techniques de production des images qu’à la diversification des besoins de formation des professionnels.

Sur 4000 m2, la future école abritera des espaces de cours et de formation professionnelle, des laboratoires dédiés aux techniques argentiques et numériques, un espace d’expositions et un autre pour les conférences.

Le montant des travaux est estimé à 11 millions d’euros HT (valeur novembre 2013) cofinancés par l’Etat et les collectivités territoriales. L’ouverture est prévue pour la rentrée 2017.

Focus

Fiche technique

Maître d’ouvrage: ministère de la Culture et de la Communication, qui a mandaté l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture – Oppic (Paris);

Surface: 4000 m2 de surface utile (SU);

Coût estimatif des travaux: 11 millions d’euros HT (valeur novembre 2013);

Calendrier prévisionnel: livraison, 2017 (la rentrée 2017 se fera sur le nouveau site);

Equipe lauréate: équipe de l’Atelier Barani, mandataire, Marc Barani, architecte (Nice).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    ARCHITECTURE ET PURETE

    Le nouvel opus de Marc BARANI nous offre un plaisir d’architecture véritable sans ostentation, faisant la part belle à la géométrie et aux espaces fluides. Un clin d’oeil à MIES VAN DER ROHE ou encore à CAMPOS BAEZA. Nous voila loin des enrobages de toutes sortes et de la mode facile. Ici pas de concession à la mode, de l’architecture et surtout beaucoup d’exigence. Quel beau travail.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X