Paysage

Maraîchage bio : la France formalise sa doctrine

Trois guides méthodologiques, présentés le 10 mars lors d’un colloque scientifique à l’école du paysage de Versailles, donnent les outils pour affranchir les filières viticole, fruitière et maraîchère de la dépendance aux produits phytosanitaires. Les exploitations des écoles du réseau Hortipayasage passent à l’acte en 2016.

Les trois groupements d’intérêt scientifiques (GiS) ont rendu leur copie : « fruits », « PIC lég » pour les légumes et « Cepviti » pour la viticulture ont lancé la diffusion de leur « guides méthodologique écophyto » à travers deux colloques réunis le 4 février et le 10 mars à Montpellier et Versailles. Des fiches techniques et des fiches support accompagnent les volumineux documents, destinés à servir de bible à l’enseignement agricole.

Les 53 établissements publics locaux de formation et les 150 référents du réseau Horticulture et Paysage en constituent la première cible. « En complément du document écrit, nous diffusons des séquences vidéo à partir de la fin mars », précise Régis Triollet, animateur de ce réseau qui ouvre ses ressources aux 23 centres de formation agricole privés qui intègrent l’horticulture et le paysage dans leur offre pédagogique.

 

Enfants du Grenelle

 

Cette documentation matérialise la convergence entre des démarches descendante et ascendante. « Face aux échéances du plan Ecophyto 2018 issu du Grenelle 1, les producteurs ont appelé à l’aide. Ainsi sont nés les trois GiS, auxquels l’Institut national de recherche agronomique a fourni rapidement une  première caisse de résonnance scientifique, avant que d’autres organismes ne viennent s’y greffer », témoigne Régis Triollet.

En novembre 2014, cette convergence a abouti à la commande du ministère de l’Agriculture, financée par l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques, pour la rédaction des guides qui formalisent la doctrine technique officielle de la France dans le domaine de l’agro-écologie appliquée aux fruits et légumes ainsi qu’à la viticulture. Début 2017 à l’école du paysage de Versailles, un colloque établira un premier bilan des reconversions d’exploitation issues des trois guides, qui visent aussi le réseau des fermes agroécologiques Dephy.

Ces démarches de l’enseignement agricole convergent avec celles de la filière Espace vert, à travers les référentiels communs aux labels environnementaux des deux filières : Eco-jardin pour le paysage, haute valeur environnementale pour l’horticulture.

 

Expliciter les enjeux paysagers

 

A Montpellier comme à Versailles, les colloques n’ont pas passé sous silence les impacts paysagers des pratiques qui tendent à intégrer la production agricole dans des écosystèmes résilients et autorégulés : « Une véritable révolution agricole », insiste Régis Triollet.

Pour en démontrer l’impact paysager, Lamia Otthoffer, associée à l’organisation et à l’animation des deux colloques, a réalisé en 2012 un film documentaire intitulé « Dessine-moi un paysage bio », nourri par des exemples d’exploitations françaises, suisses, allemandes et italiennes. Paysagiste conceptrice, la réalisatrice du film regrette que cet enjeu n’apparaisse qu’en filigrane, comme une incidente des nouvelles pratiques de production formalisées dans les guides méthodologiques : « Ces documents réinterrogent le paysage, mais ne le disent pas ». Lamia Otthoffer appelle de ses vœux une nouvelle étape : « Pour penser le design adapté aux nouveaux modes de production, il manque un guide qui fournirait un corpus commun adapté à des projets variés ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X